magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 18 novembre 2015

L'APTS, CSN, FTQ, CQS et SEE se mobilisent



 Imprimer   Envoyer 

East Angus a été le lieu de convergence d'une foule de travailleurs du monde de l'enseignement et des services sociaux qui ne trouve pas drôle l'évolution des négociations avec le gouvernement de Philippe Couillard. Devant l'intransigeance de Martin Coiteux, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, ils vont jusqu'à dire que « face au mépris et à l'arrogance du président du Conseil du trésor, il nous faut poursuivre la grève », martèle Denis Beaudin, président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) Estrie.

Du côté de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), ces travailleurs représentent plus d'une centaine de professions dont des techniciennes et techniciens en éducation spécialisée, ergothérapie, des employés dans les laboratoires médicaux et autres. Ils sont sortis dans la rue pour que le gouvernement se rappelle qu'ils rendent des services à des personnes. Alain Fournier, président de l'exécutif de APTS pour le Haut-Saint-François, appuyé en cela par Julie Bolduc, présidente du personnel de soutien à la Commission scolaire des Hauts-Cantons, explique que les grévistes luttent contre les réductions de services aux plus vulnérables, la déshumanisation des services, l'appauvrissement de l'indispensable personnel et les attaques dirigées contre les plans de retraite de toute cette communauté de gens dévoués. Ils se sont regroupés devant les locaux du CLSC d'East Angus pour écouter les harangues de leurs représentants qui entouraient le personnage parodiant le premier ministre Couillard.

De nombreux enseignants permanents et à statut précaire ont défilé dans les rues de la ville pour exprimer leur mécontentement face aux positions que défendent bec et ongles les libéraux provinciaux. Benoît Houle, président du Syndicat de l'enseignement de l'Estrie, et Sylvain Métras, responsable syndical à la Cité-école Louis-Saint-Laurent, étaient accompagnés de professeurs qui couvraient les trois secteurs de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Coaticook, East Angus et Lac-Mégantic. « Il n'y a pas seulement les clauses salariales et de retraite qui sont en cause », explique M. Houle. De la façon dont le gouvernement organise le système d'éducation, tous les écoliers et élèves de la maternelle à la troisième secondaire, autant pour les enfants en difficulté d'apprentissage que les autres, font face à un milieu qui leur nuit. On retrouve plusieurs d'entre eux aux prises avec de graves retards. Dès 16 ans, plusieurs arrivent à l'éducation aux adultes. Ils manquent à nouveau d'encadrement à cause des coupes dans le personnel enseignant et d'appui. La précarité d'emploi cause de sérieux problèmes. « Plus d'un enseignant sur deux a un statut précaire, et cette situation est encore plus criante à l'éducation des adultes et en formation professionnelle », indique le communiqué de la Centrale des syndicats du Québec. On ajoute que « le message [...] est clair : investir dans les conditions de travail dans le personnel de l'éducation, c'est investir dans l'avenir de tous les enfants du Québec. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Phoenix s’incline et voit sa saison prendre fin

Le Phoenix s’incline et voit sa saison prendre fin
Cryptomonnaies: moratoire sur de nouveaux projets à Magog

Cryptomonnaies: moratoire sur de nouveaux projets à Magog
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke accueillera son premier Festibière

Sherbrooke accueillera son premier Festibière
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra

Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - avril 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Hyundai Sherbrooke - avril 2018
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 20 avril 2018
Quoi faire ce week-end
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude Par Lyne Durocher Mercredi, 18 avril 2018
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous