magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
13°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 24 septembre 2014

Trente ans consacrés à l’alphabétisation



 Imprimer   Envoyer 

Depuis 30 ans, Édith Cournoyer et Robert Cyr se consacrent à l'alphabétisation.

Plus d'une soixantaine de participants, anciens et nouveaux étudiants, personnel enseignant des premières heures à maintenant, et membres du conseil d'administration se sont réunis pour souligner leur engagement dans la cause de l'analphabétisme lors d'une fête communautaire.

Depuis ce temps, le couple fondateur du Centre de services éducatifs populaires (CSEP) du Haut-Saint-François aide les gens à maîtriser l'écriture, la lecture et les mathématiques pour leur donner plus de liberté et leur ouvrir des portes sur le marché de l'emploi. S'y sont ajoutés, au fil des ans, des cours d'initiation à l'informatique.

Yvan Truchon et quelques autres ont témoigné de l'impact que ce passage a eu comme effet sur leur vie. « Enfin, j'ai terminé quelque chose d'important », racontait ce gaillard qui a obtenu son permis de conduire des camions grâce à cette formation. « Depuis ces cours, c'est toutes des réussites, ça m'a ouvert plein de portes », a-t-il commenté. Quand est venu le temps d'étudier la théorie pour la conduite de véhicules lourds, son professeur a remarqué sa détermination à réussir. « C'est un bûcheux », lui a-t-il dit.

Lucie Bergeron, ex-étudiante et membre du conseil d'administration, a pu terminer sa 5e secondaire après être passée par le Centre de services éducatifs populaires. Toutes ses expériences vécues lui ont appris la nécessité de la constance et de la persévérance, deux valeurs qu'elle a transmises à ses enfants. « On étudiait ensemble autour de la table », se rappelait-elle. Pour sa part, cette formation lui a ouvert toutes sortes de portes et elle en est très fière.

Sabrina Bolduc en a fait du chemin depuis son passage par le CSEP. À l'embauche du Centre de santé et de services sociaux, elle racontait qu'elle a terminé son diplôme d'études professionnelles le 4 juin et le 9, elle commençait à travailler. Son conjoint, Patrick Lapointe, vient de s'inscrire en alpha pour ensuite entreprendre des cours en soins infirmiers.

Et Maxime Brochu Gendron a lui aussi réussi. Même s'il a quelquefois de la difficulté à saisir certaines consignes, il persévère jusqu'à la fin pour la bien maîtriser. Au volant de son camion, rêve qu'il caressait depuis longtemps, il travaille dans la cour du centre de tri Valoris.

« Ça couronne bien 30 ans de travail », a déclaré Mme Cournoyer qui dit ne pas en avoir terminé avec l'enseignement en alphabétisation. « C'était une fête communautaire, celle d'une grande famille », a-t-elle rajouté. Et complétant sa pensée, elle a conclu en lançant tout émue: « C'est grâce à vous qu'on a eu une belle vie professionnelle. »

M. Cyr, pour sa part, a rappelé les grandes lignes de l'histoire de cet organisme. Outre les cours de base, le CSEP a produit le guide Mes finances autrement et un cours alpha spécifique sur les changements climatiques où étaient intégrées les notions d'écriture, lecture et arithmétique. Les échanges de services ont tenu une place importante tout au long des dernières décennies. L'organisme, en collaboration avec le monde communautaire, a mis sur pied la fête CommunauTerre et a participé aux Semaines des adultes en formation. À deux reprises, à Bonaventure et dans les MRC du HSF, des Sources et du Granit, par le biais de l'Université rurale du Québec, Robert a présenté l'expérience vécue à des universitaires et des fonctionnaires du Québec.

Le mot de la fin appartient à Georges Massé, DJ pour la soirée. « Ce soir, ce qui se passe ici me touche profondément, c'est humain, c'est le coeur que ça touche ».


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
12 jeunes cinéastes prennent part à la Course des régions

12 jeunes cinéastes prennent part à la Course des régions
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
NOS RECOMMANDATIONS
Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur !

Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur !
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel

Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Apprendre à accepter la maladie mentale Par Vincent Lambert Mercredi, 12 septembre 2018
Apprendre à accepter la maladie mentale
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous