Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Classique Pif 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 29 juillet 2015

Aéroport de Sherbrooke : la Ville tout près du but



 Imprimer   Envoyer 

Le souhait des acteurs économiques de Sherbrooke pourrait se réaliser bientôt. Le gouvernement du Canada annonçait mardi que les aérodromes dits « non-désignés » pourront dorénavant se doter d'un service de sécurité, selon un principe de recouvrement des coûts. Une nouvelle étape de franchie pour l'aéroport de Sherbrooke, qui pourrait accueillir ses premières liaisons vers les grands centres économiques dans un avenir rapproché.

Les aéroports « non désignés » sont ceux qui ne sont pas tenus de procéder à un contrôle des passagers et des bagages. Sur les 200 aéroports offrant des vols commerciaux au Canada, seulement 89 sont « désignés » pour exercer de tels contrôles, dont l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal.

L'idée n'est pas nouvelle

La Ville de Sherbrooke travaille depuis plusieurs années pour doter son aéroport d'un service de contrôle et de sécurité. L'objectif n'a jamais été d'offrir des vols internationaux en partance de Sherbrooke. On cherche plutôt à pouvoir offrir des liaisons vers les grands centres d'affaires tels Montréal et Toronto.

« On voulait pouvoir jouer le rôle d'aéroport régional pour permettre aux gens d'affaires d'avoir accès facilement aux grands centres économiques, affirme le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Les services de contrôle et de sécurité étaient une condition sine qua non pour les compagnies aériennes intéressées à transiter par Sherbrooke. »

Une telle offre pourrait également permettre à la municipalité d'être l'hôte de congrès et de conférences de grande envergure.

En juillet 2013, le maire de Sherbrooke rencontrait la ministre Lisa Raitt pour lui proposer un projet pilote dans lequel la Ville assumerait les frais d'un système de sécurité à l'aéroport de Sherbrooke. Deux ans plus tard, on pourra débuter l'étude des modalités, conditions et contraintes relatives à une future entente avec l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA).

Le maire de Sherbrooke affirme qu'on réévaluera également les investissements nécessaires à l'amélioration des infrastructures existantes et qu'on réglera les questions relatives à l'approvisionnement en eau potable, notamment.

Transport Canada ne versera pas un sou pour financer les services de contrôle des aéroports qui bénéficieront de la nouvelle règlementation. Ceux-ci devront être entièrement assumés par la municipalité ou l'organisme qui exploite l'installation, conformément à une entente contractuelle entre l'exploitant et l'ACSTA.

Ils devront également satisfaire toutes les exigences du Règlement canadien de 2012 sur la sûreté aérienne.


Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L'histoire derrière le Défi Félix

L'histoire derrière le Défi Félix
Quoi faire en ce week-end de la Saint-Jean

Quoi faire en ce week-end de la Saint-Jean
NOS RECOMMANDATIONS
Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif

Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif
2000 athlètes au plus grand événement sportif

2000 athlètes au plus grand événement sportif
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Matelas Houde juin 2018
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Club de Golf Milby 27 mai 2018
1 228 907$ pour développer le secteur bioalimentaire Par Cynthia Dubé Lundi, 18 juin 2018
1 228 907$ pour développer le secteur bioalimentaire
La Fête nationale en Estrie: le Québec, ça se fête ! Lundi, 18 juin 2018
La Fête nationale en Estrie: le Québec, ça se fête !
Il est où, l’essentiel, il est où? Par François Fouquet Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous