Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
J & M Grégoire
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 23 décembre 2016

Adopter une famille à Noël, pour soutenir les gens dans le besoin



 Imprimer   Envoyer 
Le projet Adopter une famille à Noël soutient des personnes dans la précarité, mais va bien au-delà de l’aide financière.

La précarité, ça touche tout le monde. Le projet sherbrookois Adopter une famille à Noël cherche à soutenir des familles dans le besoin. Plusieurs citoyens sont impliqués, dont Mme Sonia Patenaude, coordonnatrice des communications au Théâtre Centennial.

« J'ai vu que ce projet existait et j'ai communiqué avec la personne responsable. Lorsqu'on participe, on nous donne une liste de personnes, que ce soit des familles ou bien des personnes seules. Je voulais particulièrement aider une mère monoparentale, car j'ai grandi avec une mère monoparentale. Je peux comprendre le souci de la personne », explique Mme Patenaude.

Le projet Adopter une famille à Noël soutient des personnes dans la précarité, mais va bien au-delà de l'aide financière. Pour Mme Patenaude, c'est une opportunité de créer des liens également. « C'est important pour moi que la relation avec la famille dure. Ma famille parle espagnol et je suis en train de l'apprendre. C'est un bel échange, car elle apprend le français. Un lien d'amitié peut se créer », fait-elle valoir.

Ce qu'il est important de préciser, c'est que les familles qui sont soutenues ne sont pas seulement de nouveaux arrivants, mais bien des personnes qui vivent déjà à Sherbrooke et que leur précarité est haute. « Il faut trouver un moyen pour soutenir ces gens dans la précarité », ajoute Mme Patenaude.

Tisser des liens interpersonnels

Ce que Mme Patenaude apprécie particulièrement de ce projet, c'est la possibilité de tisser des liens interpersonnels. « Il y a un contact personnel. Il faut minimiser ce manque même après la période des Fêtes. Il faut s'entraider et s'aimer les uns et les autres », ajoute-t-elle.

Mme Patenaude est allé faire l'épicerie avec sa famille pour lui permettre d'avoir de la nourriture et de répondre à ses besoins le plus longtemps possible. « Il faut être un soutien moral et financier pendant un petit bout. Je veux répéter l'expérience et ce que je trouve plaisant, c'est de voir qu'à Sherbrooke, il y a beaucoup de gens qui ont le goût d'aider. On sent l'engouement », précise Mme Patenaude.

« Quand j'ai découvert ce projet au début, c'est environ 140 familles qui étaient aidées. C'est un nombre important, car il y a un besoin. On peut être un bon exemple à Sherbrooke », termine-t-elle.


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Fraudées par de faux agents de Revenu Canada

Fraudées par de faux agents de Revenu Canada
Momo Challenge: le SPS rassure la population

Momo Challenge: le SPS rassure la population
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque

Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Festival de rue de Lennoxville 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Trucs pratiques pour cheveux abîmés Par Priscilla Boutin Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados Par Cynthia Dubé Mardi, 14 août 2018
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados
Achalandage record pour le Festival des traditions du monde Par Cynthia Dubé Lundi, 13 août 2018
Achalandage record pour le Festival des traditions du monde
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous