Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Coopérative Funéraire de l'estrie 25 avril 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 11 juillet 2017

41 % des absences liées à des raisons psychologiques



 Imprimer   Envoyer 
La situation d’absentéisme dans le domaine de la santé est en hausse partout au Québec, et le CIUSSS de l’Estrie-CHUS n’y fait pas exception.

L'absentéisme au CIUSSS de l'Estrie-CHUS est en hausse depuis un bon moment. Près de 3 000 personnes bénéficient d'un arrêt momentané pour un ensemble de facteurs. On dénombre près de 1 300 personnes qui s'absentent pour des raisons psychologiques.

La situation d'absentéisme dans le domaine de la santé est en hausse partout au Québec, et le CIUSSS de l'Estrie-CHUS n'y fait pas exception. En effet, plusieurs professionnels de la santé s'absentent pour des raisons personnelles et psychologiques.

« Les congés pour absence personnelle pour des raisons psychologiques sont effectivement à la hausse depuis plusieurs années, mais également, c'est une tendance provinciale qu'on observe dans tout notre réseau, fait valoir Sasha Cardinal, directrice adjointe des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. L'année passée, sur l'ensemble de nos absences, on avait environ 37 % de cas liés à des raisons psychologiques. Cette année, c'est 41 % de nos cas », souligne-t-elle.

Globalement, près de 3 000 personnes bénéficient d'un arrêt momentané pour un ensemble de facteurs. En ce qui concerne les absences psychologiques, on dénombre près de 1 300 personnes dans cette situation. Notons que ce n'est pas seulement le travail qui cause l'absentéisme au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, précise Mme Cardinal.

« Il faut comprendre que c'est rare qu'une personne s'absente en raison du travail. L'absentéisme est davantage lié à des raisons personnelles, indique-t-elle. Ça peut arriver qu'il y ait des raisons associées au travail évoquées, mais c'est rarement la seule source. On s'en préoccupe beaucoup. On prend vraiment le temps de regarder avec l'employé s'il y a aussi des causes liées au travail. Si c'est le cas, on prend des démarches à l'interne pour s'assurer que les causes soient éliminées et qu'au retour de la personne, le milieu soit adéquat.»

Plusieurs actions pour répondre aux besoins

Si les infirmières auxiliaires et les préposées aux bénéficiaires sont les plus touchées, il y a de l'absentéisme aussi dans d'autres types d'emplois. Les causes sont nombreuses, mais le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a mis en place des actions concrètes.

« C'est une situation assez complexe, note Mme Cardinal. C'est certain que la fusion a amené des changements importants. On a vécu cette situation vers 2004 quand les CSSS ont fusionné. Quand on fait des changements aussi majeurs, on peut anticiper que l'absentéisme puisse augmenter. Actuellement, on vit aussi des pénuries de main-d'œuvre, donc ça peut ajouter aussi de la pression. On a mis en place des actions depuis la dernière année », assure-t-elle.

Parmi ces actions, précisons qu'une équipe travaille avec les gestionnaires pour assurer un climat de travail adéquat. «Depuis la fusion, on a mis en place beaucoup d'éléments et la direction suit cela de très proche, soutient Mme Cardinal. On a une équipe qui travaille avec les gestionnaires sur le terrain pour s'assurer que le climat est bon et pour réorganiser le travail. On a adopté une politique sur la violence et le harcèlement. On veut s'assurer que notre milieu demeure respectueux. Cette année, on a rencontré tous les gestionnaires et toutes les directions pour regarder l'état de la situation par rapport au phénomène d'absence. Chaque direction a un plan d'intervention.»

L'année dernière, l'assurance salaire (absentéisme pour l'ensemble des maladies) a engendré un coût de 27 M$ pour le CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Cette année, le montant tourne autour des 30 M$.

«Chaque personne vie des changements ou des situations personnelles à des degrés variables, rappelle Mme Cardinal. Ce qu'on peut dire, c'est que ça nous préoccupe beaucoup et nous voulons agir pour nos employés. Comme employeur, on a une responsabilité, pour ce que l'on met en place puisse les aider», conclut-elle.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Un ado manque à l’appel de puis six jours

Un ado manque à l’appel de puis six jours
NOS RECOMMANDATIONS
Diane Roy, toujours aussi passionnée par son sport

Diane Roy, toujours aussi passionnée par son sport
Le Phoenix s’incline et voit sa saison prendre fin

Le Phoenix s’incline et voit sa saison prendre fin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke Auto Occasion
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 19 avril 2018
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 19 avril 2018
Quels sont les dommages découlant d’un congédiement?

Alexandre Dagenais
Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

William Lafleur
Mercredi, 18 avril 2018
2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 avril 2018
Immigration : réflexions autour d’un livre

Isabelle Perron
Mercredi, 18 avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !

René Dubreuil
Lundi, 16 avril 2018
Les nouvelles rondes de René

François Fouquet
Lundi, 16 avril 2018
Voile, pas voile ?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 10 avril 2018
Restaurant Boefish
Sherbrooke t’en bouche un coin déménage au Centre de foires Par Cynthia Dubé Jeudi, 12 avril 2018
Sherbrooke t’en bouche un coin déménage au Centre de foires
La discipline à la maison… oui, mais comment s’y retrouver ? Par Kelly Jutras, M.Sc. Jeudi, 12 avril 2018
La discipline à la maison… oui, mais comment s’y retrouver ?
Sherbrooke accueillera son premier Festibière Par Vincent Lambert Mardi, 17 avril 2018
Sherbrooke accueillera son premier Festibière
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous