1077_MIDI oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Bris d’aqueduc Magog : interruption du service d’eau potable jusqu’à 21 h sur les rues Principale Ouest, du Lac et du Quai.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Centre Culturel Pierre-Gobeil 22 oct 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 11 juillet 2017

41 % des absences liées à des raisons psychologiques



 Imprimer   Envoyer 
La situation d’absentéisme dans le domaine de la santé est en hausse partout au Québec, et le CIUSSS de l’Estrie-CHUS n’y fait pas exception.

L'absentéisme au CIUSSS de l'Estrie-CHUS est en hausse depuis un bon moment. Près de 3 000 personnes bénéficient d'un arrêt momentané pour un ensemble de facteurs. On dénombre près de 1 300 personnes qui s'absentent pour des raisons psychologiques.

La situation d'absentéisme dans le domaine de la santé est en hausse partout au Québec, et le CIUSSS de l'Estrie-CHUS n'y fait pas exception. En effet, plusieurs professionnels de la santé s'absentent pour des raisons personnelles et psychologiques.

« Les congés pour absence personnelle pour des raisons psychologiques sont effectivement à la hausse depuis plusieurs années, mais également, c'est une tendance provinciale qu'on observe dans tout notre réseau, fait valoir Sasha Cardinal, directrice adjointe des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. L'année passée, sur l'ensemble de nos absences, on avait environ 37 % de cas liés à des raisons psychologiques. Cette année, c'est 41 % de nos cas », souligne-t-elle.

Globalement, près de 3 000 personnes bénéficient d'un arrêt momentané pour un ensemble de facteurs. En ce qui concerne les absences psychologiques, on dénombre près de 1 300 personnes dans cette situation. Notons que ce n'est pas seulement le travail qui cause l'absentéisme au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, précise Mme Cardinal.

« Il faut comprendre que c'est rare qu'une personne s'absente en raison du travail. L'absentéisme est davantage lié à des raisons personnelles, indique-t-elle. Ça peut arriver qu'il y ait des raisons associées au travail évoquées, mais c'est rarement la seule source. On s'en préoccupe beaucoup. On prend vraiment le temps de regarder avec l'employé s'il y a aussi des causes liées au travail. Si c'est le cas, on prend des démarches à l'interne pour s'assurer que les causes soient éliminées et qu'au retour de la personne, le milieu soit adéquat.»

Plusieurs actions pour répondre aux besoins

Si les infirmières auxiliaires et les préposées aux bénéficiaires sont les plus touchées, il y a de l'absentéisme aussi dans d'autres types d'emplois. Les causes sont nombreuses, mais le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a mis en place des actions concrètes.

« C'est une situation assez complexe, note Mme Cardinal. C'est certain que la fusion a amené des changements importants. On a vécu cette situation vers 2004 quand les CSSS ont fusionné. Quand on fait des changements aussi majeurs, on peut anticiper que l'absentéisme puisse augmenter. Actuellement, on vit aussi des pénuries de main-d'œuvre, donc ça peut ajouter aussi de la pression. On a mis en place des actions depuis la dernière année », assure-t-elle.

Parmi ces actions, précisons qu'une équipe travaille avec les gestionnaires pour assurer un climat de travail adéquat. «Depuis la fusion, on a mis en place beaucoup d'éléments et la direction suit cela de très proche, soutient Mme Cardinal. On a une équipe qui travaille avec les gestionnaires sur le terrain pour s'assurer que le climat est bon et pour réorganiser le travail. On a adopté une politique sur la violence et le harcèlement. On veut s'assurer que notre milieu demeure respectueux. Cette année, on a rencontré tous les gestionnaires et toutes les directions pour regarder l'état de la situation par rapport au phénomène d'absence. Chaque direction a un plan d'intervention.»

L'année dernière, l'assurance salaire (absentéisme pour l'ensemble des maladies) a engendré un coût de 27 M$ pour le CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Cette année, le montant tourne autour des 30 M$.

«Chaque personne vie des changements ou des situations personnelles à des degrés variables, rappelle Mme Cardinal. Ce qu'on peut dire, c'est que ça nous préoccupe beaucoup et nous voulons agir pour nos employés. Comme employeur, on a une responsabilité, pour ce que l'on met en place puisse les aider», conclut-elle.


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les visages des producteurs d’ici mis de l’avant

Les visages des producteurs d’ici mis de l’avant
Un homme de 48 ans disparu

Un homme de 48 ans disparu
NOS RECOMMANDATIONS
Une coupe Stanley et 15 ans dans la LNH

Une coupe Stanley et 15 ans dans la LNH
Le mini-football prend de l’ampleur

Le mini-football prend de l’ampleur
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Ameublement Brand Source Gilles Boisvert 23 octobre 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 22 octobre 2018
 
Sylvie L. Bergeron
Mardi, 23 octobre 2018
Sortir de sa zone de confort pour une bonne cause

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 23 octobre 2018
Le Cégep et l’éveil d’André Bernier

François Fouquet
Lundi, 22 octobre 2018
Joins-toi à moi !

René Dubreuil
Lundi, 22 octobre 2018
Les nouvelles rondes de René

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Aucune célébration du cannabis à Magog Par Vincent Lambert Jeudi, 18 octobre 2018
Aucune célébration du cannabis à Magog
Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants Par Vincent Lambert Jeudi, 18 octobre 2018
Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants
Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD Par Cynthia Dubé Vendredi, 19 octobre 2018
Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous