magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 23 mars 2016

50e de l'Afeas de Cookshire



 Imprimer   Envoyer 

Les responsables de l'Afeas de Cookshire ont profité du récent brunch mensuel des Chevaliers de Colomb, présenté à la salle Guy-Veilleux, pour rendre un vibrant hommage à des pionnières et anciennes présidentes à l'occasion du 50e anniversaire de l'organisme.

Mmes Dolorès Champigny et Jeannine Bolduc, qui célébreront l'automne prochain, leur cinquantième anniversaire comme membres de l'organisme, ont eu droit à une plaque ainsi qu'une gerbe de fleurs. Les présidentes Pauline Hivert (1969-1972), Jeannine Bolduc (1981-1982) et (1985-1987), Jeannine Beaudoin (1982-1985), Doris Faucher (1992-1994), Monique Nadeau (2002-2004), Solange Roy (2004-2008), Diane Mathieu (2008-2009) et (2011-2015) ainsi que Lucille Chabot, actuelle présidente, ont été honorées pour leur implication. Mme Chabot est celle qui compte le plus d'années à titre de présidente soit une dizaine de 1979-1980, 1996-2002, 2009-2011 et présentement.

Même si l'implication de ces femmes a été soulignée, les responsables adressent un merci particulier à toutes celles qui ont été et sont membres et qui contribuent toujours à l'évolution de la société.

L'animatrice et ancienne présidente, Diane Mathieu-Potvin, rappelle que l'Afeas est née de la fusion de l'UCFR (Union catholique des femmes rurales) et des cercles d'économie domestique. En avril 1966 eut lieu une première rencontre entre les deux organismes lors d'une réunion de secteur à Sawyerville pour discuter d'une possible fusion. Et c'est en octobre de la même année que cette fusion devient officielle au niveau provincial.

Depuis l'Afeas travaille pour que les femmes atteignent l'égalité avec les hommes dans toutes les sphères de la société, d'exprimer Mme Mathieu-Potvin. L'organisme est impliqué dans divers dossiers comme le travail invisible, la violence contre les femmes, les aidantes naturelles et la conciliation travail-famille. L'Afeas s'implique également sur des questions plus actuelles comme les mères porteuses, les femmes en politique, le droit de mourir dans la dignité, les accommodements raisonnables, les publicités sexistes, l'environnement et autres. L'organisme collabore tant au niveau municipal, provincial que fédéral que ce soit notamment en matière d'éducation et de santé.

Outre ces implications, l'organisme garde du temps pour informer et distraire ses membres que ce soit par le biais de l'artisanat, des visites, excursions, voyages et autres. L'Afeas de Cookshire compte une trentaine de membres.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire avec mon vin reçu à Noël?

Quoi faire avec mon vin reçu à Noël?
L’opération de nettoyage des rues se poursuit

L’opération de nettoyage des rues se poursuit
NOS RECOMMANDATIONS
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
Chevrolet Corvette GXE 2018

Chevrolet Corvette GXE 2018
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Bedon & bout'chou
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible? Par Alexandre Dagenais Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous