Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Vendredi, 27 octobre 2017

Pierre Hébert surprend les profs de son ancienne école primaire


Prof ma fierté

 Imprimer   Envoyer 
L,humoriste Pierre Hébert entouré de ses anciens enseignants du primaire, tous aujourd'hui à la retraite.

Les enseignants de l'école primaire Saint-Esprit, à Sherbrooke, ont eu une belle surprise, ce midi, avec la visite de l'humoriste Pierre Hébert, dans le cadre de Prof ma fierté, une campagne de valorisation de la profession d'enseignant au Québec.

Les enseignants ne se doutaient de rien. La direction les a fait venir dans une classe, en prétextant une réunion urgente avec la Fédération des syndicats de l'enseignement. Pendant ce temps, dans le gymnase, l'équipe de la campagne Prof ma fierté ainsi que leur porte-parole Pierre Hébert s'affairaient à organiser une petite fête pour la vingtaine d'enseignants de cette école située sur la rue Galt Ouest.

Cette fois-ci, ce n'est pas une personne en particulier qui est honoré, mais la vingtaine d'enseignants de Saint-Esprit, dans le cadre de Prof ma fierté. Créée en 2011, cette campagne permet de mettre en lumière la contribution des enseignants au développement de la société et de l'éducation de nos enfants.

« C'est un projet de longue haleine que l'on porte parce qu'on y croit, indique Sylvie Théberge, première vice-présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement. Il faut remonter à 2007; les enseignants nous disaient qu'ils n'étaient pas suffisamment valorisés dans leur travail et qu'ils étaient constamment critiqués. Alors on a décidé de mettre de l'avant l'opération Prof ma fierté, qui a commencé en 2011. Cette année, on a décidé de partir dans les régions sous le thème l'Équipe école. »

Et pourquoi Saint-Esprit plutôt qu'une autre école ? « Pour notre tournée en Estrie, explique Mme Théberge, on a voulu souligner de façon particulière et originale le travail des enseignants en choisissant l'école primaire où notre porte-parole Pierre Hébert a fait son primaire. »

C'est d'ailleurs le porte-parole lui-même qui est allé annoncer aux enseignants réunis pour une soi-disant réunion qu'ils étaient en fait les heureux élus estriens de Prof ma fierté.

Pour Pierre Hébert, cette école est synonyme de bon temps. « C'est l'école primaire de toute ma famille, c'est une histoire familiale de la maternelle jusqu'à la sixième année. J'ai un milliard de souvenirs ici! Une école, ça reste un bâtiment, ce sont les profs qui font toute la différence! Saint-Esprit a toujours été vu comme une bonne école à Sherbrooke. Je me souviens qu'il y avait chaque semaine des activités différentes. Ça bouillonnait d'activités! J'ai l'impression que mon primaire a passé extrêmement vite! », raconte l'humoriste qui a ensuite fréquenté l'école secondaire du Triolet.

L'humoriste sherbrookois était bien heureux de prendre part à cette activité particulière, même si aucun enseignant sur place ne lui avait enseigné à l'époque. Mais il était loin de se douter qu'une surprise lui était aussi réservée. En effet, l'équipe de Prof ma fierté est allé sortir de la retraite quelques enseignants de Pierre Hébert pour l'occasion.

Pour plus de détails sur la campagne de valorisation ou sur cette visite à Sherbrooke, visitez la page Facebook Prof ma fierté.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
NOS RECOMMANDATIONS
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Chevrolet Corvette GXE 2018

Chevrolet Corvette GXE 2018
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous