magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 30 décembre 2013

Le verglas… et la vie!



 Imprimer   Envoyer 

La voilà. Elle y est. La nouvelle année!

Il me semble qu'elle y est beaucoup plus que j'y suis!

Le temps passe.

Début décembre, cette année, la neige s'est mise de la partie pour fabriquer un décor de carte de bons vœux. Tout était en place pour un Noël vraiment blanc.

Puis, le verglas. Et ses conséquences.

Les plus judéo-chrétiens d'entre nous viendront dire que le Très-Haut envoie un message. Globalement, on n'a pas été fins, cette année, alors pif, paf, je scrappe votre Noël. Plus de courant pour des milliers de personnes. D'autres, qui disent ne pas croire en Dieu, plaideront que c'est l'Univers qui envoie un message... Faudra qu'on m'explique, un jour, la différence entre Dieu et l'Univers.

Mais bon...

Le verglas n'est, en fait, qu'une précipitation directement influencée par des conditions météorologiques très précises. Un degré ou deux de plus ou de moins et on a de la pluie, du grésil ou de la neige fondante.

Là, dans notre coin de pays, c'est le verglas qui s'est invité à la fête!

Jamais autant qu'en 1998, mais quand même.

Quand j'ai vu notre lilas de douze pieds de hauteur couché au sol, je me suis dit qu'il était fini...

J'ai eu peur pour « Hector », notre chêne rouge planté lors du bicentenaire de Sherbrooke. Pour une raison que j'ignore, les chênes ont été particulièrement paresseux à perdre leurs feuilles à l'automne. Ces mêmes feuilles, sèches, mais bien installées aux branches, ont été de spectaculaires bouquets de verglas, faisant ployer les branches presque jusqu'au sol.

Évidemment des dizaines de pannes de courant sont survenues. Parfois très longues. Des centaines, voire des milliers de personnes ont dû modifier leurs plans pour fêter Noël. Des dommages lourds ont été causés dans certains cas.

Dans les jours suivants, des gestes de solidarité sont apparus, souvent spontanés. « On ne vous laissera pas passer Noël de même! » C'est Noël, venez-vous-en chez nous! »

Lors de ces mêmes journées, le verglas a offert un spectacle magnifique. Rien de moins. Le soleil qui fait reluire cette glace. Cette glace qui, parfois, selon l'angle, agit comme un prisme et donne des couleurs à la lumière. Des paysages féériques.

En trame de fond, une résilience qui m'a touché.

À l'ère des médias sociaux ou tous les commentaires sont permis et spontanés, peu ou pas de chialage. Peu ou pas de montées de lait. Que des constats de ce qui se vivait en temps réel. Et, rapidement, en réponse à ces constats, des invitations de parts et d'autres pour déjouer la torpeur.

Le verglas, c'est aussi des milliers d'électriciens, émondeurs et autres qui, eux aussi, ont changé leurs plans pour Noël.

Ce matin, alors que l'épisode est moins névralgique, je constate que le redoux de samedi a ramené le lilas à sa position initiale. Ou presque. Le chêne a repris son statut d'arbre fort... Les bouleaux de nos voisins, eux, ne se relèveront pas.

Je regarde tout cela et je me dis que le verglas, c'est la vie.

Il y a des choses qu'on ne contrôle pas. Vraiment pas. Qu'on subit, en fait. Puis, il y a notre façon de réagir. Quand on arrive à s'arrêter un peu, dans chaque malheur, il y a quelque chose de beau. Souvent, c'est dans l'action que le beau se révèle.
Je risque l'image : selon qu'on décide d'être bouleau ou lilas, on se relève ou pas.

2013 nous aura servi une grande leçon, il me semble. À travers les événements de Lac-Mégantic comme par le biais du verglas tombé avant Noël, un constat demeure : si la solidarité est ce qui a permis la survie de l'humain au fil des millénaires, il est aussi vrai que, à une époque où le chacun pour soi règne, c'est encore la solidarité qui vient nous secourir.
Bonne année solidaire à vous. À nous, devrais-je dire!

Clin d'œil de la semaine

Les autorités de Toronto implorent les concitoyens de cesser d'invectiver les travailleurs d'Hydro Ontario qui interviennent après le verglas... Il me semble que c'est assez imbécile de s'en prendre aux travailleurs. Ce qui me fait dire qu'effectivement, des gens ont voté pour Rob Ford...


Écoloboutique juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"

Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"
Le choix et le pas le choix

Le choix et le pas le choix
NOS RECOMMANDATIONS
Travailleuse de rang: semer le bien-être

Travailleuse de rang: semer le bien-être
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?

L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

JD 22 juin 2020
Concours Ma bucket list
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient… Mardi, 30 juin 2020
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient…
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial Mardi, 30 juin 2020
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
Travailleuse de rang: semer le bien-être Par Anita Lessard Dimanche, 28 juin 2020
Travailleuse de rang: semer le bien-être
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous