Cogeco 107.7 - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Cogeco 107.7 - automne 2019
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Lundi, 8 juin 2015

C’est quoi un AVC


par Mme Johanna Dumont

 Imprimer   Envoyer 

Un Accident Vasculaire Cérébral correspond (AVC), soit à un vaisseau sanguin qui est bouché, soit à un vaisseau sanguin qui se rompt, donc hémorragie.

On distingue 3 types d’accidents vasculaires cérébraux : les 2 premiers sont causés par le blocage d’une artère cérébrale (accident ischémique).  Ils sont les plus fréquents et représentent environ 80% des AVC.  Le troisième est causé par une hémorragie cérébrale (accident hémorragique).

La thrombose cérébrale

Elle représente de 40% à 50% des cas.   Elle se produit quand un caillot sanguin se forme dans une artère cérébrale, sur une plaque de lipides (athérosclérose).

L’embolie cérébrale

Elle représente environ 30% des cas.  Comme dans le cas de la thrombose, une artère cérébrale est bloquée.  Cependant, ici, le caillot qui bloque l’artère s’est formé ailleurs et a été transporté par la circulation sanguine.  Il provient souvent du cœur ou d’une artère carotide (dans le cou).

L’hémorragie cérébrale

Elle représente environ 20% des cas, mais c’est la forme d’AVC la plus grave.  Souvent causée par une hypertension de longue date, elle peut aussi résulter de la rupture d’une artère du cerveau, là où se situe un anévrisme.

En plus de priver une partie du cerveau d’oxygène, l’hémorragie détruit d’autres cellules en exerçant de la pression sur les tissus.  Elle peut se produire au centre ou à la périphérie du cerveau, tout juste sous l’enveloppe crânienne.

Parmi les autres causes, plus rares, d’hémorragies cérébrales figurent les crises d’hypertension, une hémorragie dans une tumeur cérébrale et des problèmes de coagulation sanguine.

L’AVC se classe au troisième rang des principales causes de décès au pays et figure parmi les principales causes d’incapacités.

Un AVC peut survenir à n’importe quel âge

Même si l’AVC survient plus fréquemment chez les personnes de plus de 70 ans, de nouvelles données issues du Bulletin sur l’AVC 2014 de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, révèlent une hausse alarmante de cas chez les moins de 70 ans.  Au cours de la dernière décennie, les cas d’AVC ont augmenté de 24% chez les personnes dans la cinquantaine et de 13% chez celles dans la soixantaine.  Plus troublant encore, des études internationales récentes prédisent que les taux d’AVC doubleront chez les personnes plus jeunes (de 24 à 64 ans) au cours des 15 prochaines années.

Les causes

Les deux facteurs principaux :

  • L’hypertension. C’est le facteur de risque le plus important.
  • L’hypercholestérolémie.  Un taux élevé de cholestérol LDL (abréviation du terme anglais low density lipoproteins, dit « mauvais cholestérol ») ou de triglycérides contribue à l’athérosclérose et au durcissement des artères.


Les autres facteurs

  • Le tabagisme. Il contribue à l’athérosclérose. De plus, la nicotine agit comme un stimulant cardiaque et augmente la pression sanguine. Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de cigarette réduit la quantité d’oxygène qui parvient au cerveau.
  • L’obésité
  • La sédentarité
  • Un stress chronique
  • L’excès d’alcool ou de drogues dures
  • La prise de contraceptifs oraux (surtout pour les femmes à risque et qui ont plus de 35 ans)
  • L’hormonothérapie de remplacement (elle augmente légèrement le risque)
  • Anomalie des battements cardiaques

La rééducation

Les AVC sont la première cause de handicap chez l’adulte et la deuxième cause de démence.  Autant dire que la vie après un AVC est parfois bien difficile et éprouvante, aussi bien pour la personne qui en est victime que pour son entourage.  Il est parfois nécessaire de devoir réapprendre les gestes les plus simples de la vie quotidienne.  Mais heureusement, notre cerveau possède des trésors d’adaptation.  Même si une partie en est lésée, le cerveau peut compenser en activant des zones jusqu’alors inexploitées.  C’est l’une des missions de la rééducation.

Les séquelles seront d’autant moins lourdes que la rééducation aura été rapidement mise en place.  Tout dépend cependant de la zone cérébrale touchée.

Apprenez à reconnaître les signes. Plus vite vous réagissez, plus vite vous sauvez la personne

Visage
Incapacité
Trouble de la parole
Extrême urgence


Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’Université de Sherbrooke et le CÉGEP de Sherbrooke tiendront leur deuxième Café de réparation

L’Université de Sherbrooke et le CÉGEP de Sherbrooke tiendront leur deuxième Café de réparation
La crème du patinage de vitesse junior à Sherbrooke

La crème du patinage de vitesse junior à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Une détermination à faire pâlir une oie!

Une détermination à faire pâlir une oie!
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!

L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cogeco 107.7 - automne 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

Pascale Doré
Jeudi, 10 octobre 2019
Êtes-vous en bonne santé?

Desjardin - Papotin
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants! Par Claude Hébert Vendredi, 11 octobre 2019
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises Jeudi, 10 octobre 2019
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises
Essai Mercedes-Benz Classe A 2019 Par AutoPassion Jeudi, 10 octobre 2019
Essai Mercedes-Benz Classe A 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous