magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Des activités pour la semaine de la prévention de la noyade à Sherbrooke
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Mercredi, 10 décembre 2014

Lettre de Marie Beaulé


De : Martin Mailhot

 Imprimer   Envoyer 

Marie Beaulé, originaire de Dudswell, a participé au Concours de lettres des correspondances d'Eastman et elle a été finaliste. Voici la lettre qu'elle avait préparée.

Chère Tan Yung,

Nous sommes nées la même année, mille neuf cent cinquante. Toi, en Chine. Ta famille vivait dans une tour à logements de Pékin. Moi, j'habitais une maison ancestrale sur une ferme de cent âcres dans la campagne québécoise. Une province du grand Canada.

Tu as peu fréquenté l'école. Marqué par l'échec de la politique du Grand bond et les revers de la Révolution culturelle, ton pays ferme temporairement les universités. Mes parents rêvent de me voir réussir un cours universitaire. Je ferais ainsi un baccalauréat en service social.

À l'âge de vingt et un ans, tu te maries et vas vivre dans la famille de ton mari à Canton, assez près de Hongkong. Comme le veut la tradition, tu deviendras la servante de toute cette famille. Tu vis dans un logement de deux pièces couvrant trois cents pieds carrés.

Cette même année, je me marie aussi. J'ai un emploi bien rémunéré. Je vis seule avec mon conjoint dans un coquet logement de six cents pieds carrés, avec un balcon donnant sur une cour intérieure.

Dans un contexte autoritaire de contrôle des naissances, à vingt-cinq ans, tu accouches avec bonheur. C'est l'euphorie, tu as enfanté un garçon. Il pourra assurer la pérennité de la famille.

Ayant une carrière, j'utilise la contraception. Ma réussite professionnelle est prioritaire. Je suis une femme de la génération Peace and Love et un produit de la Révolution tranquille.

À vingt-huit ans, tu découvres l'existence de la télévision dans un restaurant. Cet appareil met en images et en mots un monde inconnu, vaste et moderne. Cette prise de conscience d'une autre réalité bouleverse à jamais ta vision de l'avenir. Tu te voyais servir ta famille toute la vie. Il pourrait en être autrement. Mais les moyens pour y accéder t'échappent.

Cette même année, je fais un stage d'études en France avec mon conjoint. En complément, pendant quatre mois, les fins de semaine et jours de congé, nous parcourons plus de cinq pays d'Europe.

À trente ans, malgré une contraception attentive, tu es enceinte à nouveau. La politique de l'enfant unique vient d'être promulguée. Tu ne peux imaginer un avortement. Tu es devant un mur. La panique s'empare de toi. Tu trouves un passeur qui te fera partir vers un pays de liberté. Une colonie portugaise. Une ouverture sur l'autre monde. Te voilà à Macao.

Ton intégration dans ce pays cosmopolite est difficile. Enceinte et sans métier, tu deviens femme de chambre. À leurs portes, les valeurs industrielles, confondues avec les tiennes, te sidèrent. Tu es en état de choc!

Cette année-là, je deviens directrice d'une ressource communautaire d'aide à la famille. Je m'achète une voiture et profite de mes vacances pour aller à la pêche avec quatre de mes meilleures amies. Je tente de me remettre psychologiquement de ma troisième fausse couche.

Aujourd'hui, ta fille Mia aura trente ans, elle est enceinte et dans sept mois, elle fera de moi une grand-maman.

Merci à toi !

Diane,
Texte rédigé par Marie Beaulé


(497 mots)


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Répit momentané sous un ciel étoilé

Répit momentané sous un ciel étoilé
Le Séminaire de Sherbrooke se porte acquéreur des locaux du Collège Sacré-Cœur

Le Séminaire de Sherbrooke se porte acquéreur des locaux du Collège Sacré-Cœur
NOS RECOMMANDATIONS
Un jardin pour une fin de vie dans la beauté et la lumière

Un jardin pour une fin de vie dans la beauté et la lumière
La grenouille et le scorpion

La grenouille et le scorpion
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions La Presse - Vert couleur persil
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Jeudi, 18 juillet 2019
La massothérapie et le bien-être physique

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié

Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Me Michel Joncas
Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?

Isabelle Simoneau
Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace

Desjardin - Papotin
Quoi faire ce week-end Par Anita Lessard Jeudi, 11 juillet 2019
Quoi faire ce week-end
Contrat ou pas ? Par Me Michel Joncas Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?
Le Bureau d'arrondissement du secteur Mont-Bellevue ferme temporairement Jeudi, 11 juillet 2019
Le Bureau d'arrondissement du secteur Mont-Bellevue ferme temporairement
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous