magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Des activités pour la semaine de la prévention de la noyade à Sherbrooke
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Jeudi, 6 juin 2013

Difficile de s' y retrouver !!!!!!



 Imprimer   Envoyer 

Curieux notre français, n'est-il pas ?
Les homophones : ces mots se prononcent de la même façon mais s'écrivent différemment
Mais comment pourrait-on écrire cette phrase :

Dans une main, j'ai un VER de terre et dans l'autre, un VERRE d'eau. J'ouvre les deux mains et les deux VER...(?) tombent.

Comment faudrait-il écrire : "VER....", à votre avis? Surtout, ne me répondez pas que je suis maladroit !

Les homographes, ces mots s'écrivent de la même façon mais se prononcent autrement suivant le sens....

Sortant de l'abbaye où les poules du couvent couvent, je vis ces vis.
Nous portions nos portions, lorsque mes fils ont cassé les fils.

Je suis content qu'ils vous content cette histoire.

Mon premier fils est de l'Est, il est fier et l'on peut s'y fier, ils n'ont pas un caractère violent et ne violent pas leurs promesses, leurs femmes se parent de fleurs pour leur parent. Elles ne se négligent pas, je suis plus négligent.

Elles excellent à composer un excellent repas avec des poissons qui affluent de l'affluent. Il convient qu'elles convient leurs amis, elles expédient une lettre pour les inviter, c'est un bon expédient.

Il serait bien que nous éditions cette histoire pour en réaliser de belles éditions.
Les homographes homophones sont des homographes de même prononciation mais de sens différent :

Cette dame qui dame le sol. Je vais d'abord te dire qu'elle est d'abord agréable.

On ne badine pas avec une badine en mangeant des éclairs au chocolat à la lueur des éclairs.
Enfin voici l'homophone le plus extraordinaire de la langue française ! (mot de sens différent mais de prononciation identique) : le ver allait vers le verre


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Notre-Dame de là-bas… et d’ici

Notre-Dame de là-bas… et d’ici
Magog lance la campagne de sensibilisation Bien trier, ce n’est pas compliqué

Magog lance la campagne de sensibilisation Bien trier, ce n’est pas compliqué
NOS RECOMMANDATIONS
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet

David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet
Le hockey balle en vedette ce weekend à Sherbrooke

Le hockey balle en vedette ce weekend à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Les Éditeurs Réunis - 3 juillet 2019 - 3 livres Les Narco-chicks
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Jeudi, 18 juillet 2019
La massothérapie et le bien-être physique

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié

Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Me Michel Joncas
Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?

Isabelle Simoneau
Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace

Desjardin - Papotin
Contrat ou pas ? Par Me Michel Joncas Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?
Peindre ses émotions, suivre sa trace Par Isabelle Simoneau Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace
L'art-thérapie à l'Hôtellerie de Sherbrooke Par Fondation québécoise du cancer - Estrie Mercredi, 10 juillet 2019
L'art-thérapie à l'Hôtellerie de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous