Cogeco 107.7 - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Cogeco 107.7 - automne 2019
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Mercredi, 1 août 2012

Du nouveau dans notre paysage


1août 2012

 Imprimer   Envoyer 

par Nicole Morel

M'en allant promener par un beau matin de juin sur le chemin Gosford, j'aperçois un troupeau d'une douzaine de vaches. Rien d'extraordinaire, me direz-vous. Mais pas celles-là. J'ai dû ralentir pour être certaine que j'avais bien vu. Elles flânaient tranquillement dans le pâturage de Roger Breton, toutes de noir vêtues et ceinturées de blanc. Mignones, de petite taille et bien musclées. On aurait dit des pandas ou plutôt d'immenses Oréo, comme dit le petit-fils de Madame Breton. C'est en cherchant sur Internet que le couple Breton a trouvé, par l'entremise de leur petit-fils, leur nouveau troupeau qui les attendait en Ontario. Ils ont choisi cette race bovine d'abord et avant tout pour sa rusticité, la qualité de sa viande et aussi parce qu'elle a la réputation d'être douce et docile.

Je me suis renseignée davantage. Il s'agit donc de vaches originaires du sud-ouest de l'Écosse, dans le district de Galloway sur les bords de la mer d'Irlande; un pays accidenté et au climat rude, ce qui explique leur vigueur de constitution qui les rendent propre à l'élevage dans les contrées où les hivers sont longs et rigoureux. On les appelle donc vaches Galloway Ceinturées. Le gouvernement des États-Unis a introduit la race Galloway en Alaska où elle fut d'abord exploitée pour la production de la viande. Puis expérience faite, de toutes les races bovines d'Amérique, elle s'est montrée la plus apte à prospérer dans ce rude climat. Il existe aussi des variantes rouges, ou blanches non ceinturées.

Les Galloway C sont naturellement décornées et lorsqu'elles sont croisées avec des races à cornes, elles transmettent ce trait dans presque tous les cas. Leur pelage est composé d'une double toison: une première couche grossière constituée de poils longs et bouclés et un sous poil laineux qui les protège du froid et repousse l'humidité.

La caractéristique la plus remarquable des Galloway C est la ceinture blanche qui les distingue. Ce trait génétique dominant chez les taureaux pur-sang se retrouvera chez 85 à 95% de leur progéniture (100% si croisement avec un autre Galloway). Cette vache ceinturée paraît vraiment bien dans n'importe quel champ et ressortira dans tout le troupeau.

La rentabilité débute avec la vache elle-même car elle met bas avec facilité, son veau est vigoureux et elle se reproduit à nouveau avec facilité. Ces vaches sont très protectrices de leurs veaux. Leur lait est riche et abondant. Souvent, les veaux sont sevrés quand il atteignent la moitié du poids de leur mère. De plus, les vaches Galloway ceinturées sont reconnues pour leur longévité. Des éleveurs ont vu des vaches mettre bas jusqu'à l'âge de 18 ans.

La Galloway C est considérée comme l'une des plus pures parmi les races de boucherie et la plus ancienne des races sans cornes. Sa renommée comme bête de boucherie remonte au 16ième siècle et son amélioration date du début du 18ième siècle. D'ailleurs, des recherches de l'Université de Guelph (Ontario) ont démontré que la viande des Galloway C est maigre avec un taux peu élevé de gras total et un indice de gras saturé faible. De plus, la viande de Galloway est recherchée par les consommateurs soucieux de leur santé, car elle contient un taux élevé de gras insaturés oméga3. Pourquoi la viande des Galloway est-elle si maigre? Dotée d'un épais manteau d'hiver, la chair de leur dos n'a pas besoin d'une couverture de gras pour se garder au chaud, comme c'est le cas chez les autres races bovines. De plus, leur viande est d'excellente qualité, veinée naturellement donc tendre, ferme et savoureuse, aux fibres délicates, marbrées ou mêlées de gras, qualités qui lui ont acquis une grande réputation. Au dire de Madame Breton, nous pourrons en déguster dans quelque temps...

Et Monsieur Breton de me dire qu'elles sont très sociables. Il suffit de leur parler pour ne pas qu'elles s'enfuient. C'est bon à savoir quand on veut prendre des photos.

Si j'avais su!


Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Télaitroman: une campagne de pub pas ordinaire

Le Télaitroman: une campagne de pub pas ordinaire
Travailler ensemble pour prévenir le suicide

Travailler ensemble pour prévenir le suicide
NOS RECOMMANDATIONS
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!

L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!
Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1)

Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1)
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

BOIRE LOCAL de Jessica Harnois
Cogeco 107.7 - automne 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

Pascale Doré
Jeudi, 10 octobre 2019
Êtes-vous en bonne santé?

Desjardin - Papotin
Une détermination à faire pâlir une oie! Par Daniel Campeau Mercredi, 9 octobre 2019
Une détermination à faire pâlir une oie!
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants! Par Claude Hébert Vendredi, 11 octobre 2019
L’importance de bien éduquer et montrer l’exemple à nos enfants!
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises Jeudi, 10 octobre 2019
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous