Cogeco 107.7 - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Cogeco 107.7 - automne 2019
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Mardi, 29 mai 2012

Anniversaire centenaire


29 mai 2012

 Imprimer   Envoyer 

par Jacques Robert et Nicole Morel

Au mois de mai dernier, madame Lucienne Robert célébrait son centième anniversaire de naissance. Nous profitons de l'occasion pour lui souhaiter tout ce que son cœur désire afin de poursuivre sereinement son chemin de vie. Voici une courte biographie préparée par son fils Jacques.

Ma mère, Lucienne Labrecque, est née le 17 mai 1912, un mois presque jour pour jour après la catastrophe du Titanic. La famille Labrecque demeurait à deux pas de la ferme, au- jourd'hui exploitée par Pierre-Paul Boulet, sur la route 112.

Elle compléta ses études primaires à l'école de rang, École No 2 de la Commission Scolaire de Saint- Adolphe de Dudswell située sur le chemin de la Jonction (chemin Gilbert).

À l'âge de 17 ans, en pleine crise économique (1929), elle travailla deux ans comme bonne pour la famille du maire de Sherbrooke, M. Carlos Skinner. Elle travailla par la suite pour une autre famille anglaise de Sherbrooke.

Après trois ans à Sherbrooke, elle entra à la manufacture de cercueils de Bishopton, la Bishop Kasket Company. Sa tâche consistait à finir l'intérieur des tombes.

En 1938, elle épousa Ernest Robert, un voisin. Le couple fit l'acquisition d'une ferme sur le chemin de la Jonction où ils élevèrent leurs cinq enfants. Le travail que cette femme accomplit sur cette ferme, pour nourrir et habiller ses enfants, est inimaginable pour les gens d'aujourd'hui. Ses journées débutaient à 5h00 du matin et se terminaient vers les 11h00 du soir, et cela sans électricité. L'électricité arriva à la ferme en 1950.

Après la mort de son époux, elle demeura quelques années à la ferme puis déménagea à Bishopton.

Elle demeure présentement à la résidence Portland de Sherbrooke.


Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tout est une question de mental

Tout est une question de mental
7 Mythes et réalités en rafale

7 Mythes et réalités en rafale
NOS RECOMMANDATIONS
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

POUR UNE GARDE-ROBE RESPONSABLE de Léonie Daignault-Leclerc
Cogeco 107.7 - automne 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

coopérative funéraire de l'Estrie portes ouvertes 2019
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous