Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La rue Meadow rouverte à la circulation
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Cogeco 107.7 - automne 2019
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Mercredi, 20 avril 2011

Faire le vide pour refaire le plein!


20 avril 2011

 Imprimer   Envoyer 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais quand le printemps se montre le bout du nez, je ressens fortement un besoin monter en moi, celui du grand ménage du printemps. J'ai le goût de tout laver, de jeter, de faire des boîtes de choses à donner, de vider les placards et les tiroirs des vêtements que je ne mets plus et bien plus encore... C'est un urgent besoin de renouveau, de clarté et de fraîcheur qui me titille, après le long hiver que nous venons de passer. C'est comme si mon horloge biologique se réveillait et me disait que c'est le moment de faire circuler de nouvelles énergies. Alors j'ouvre très grand mes fenêtres et portes pour laisser rentrer l'air pur du printemps et je dis adieu à la poussière, à l'air vicié, qui se sont accumulés pendant tout l'hiver.

Mais d'où vient cette tradition, cette expression?
Premièrement, cette tradition coule dans mes veines depuis mon très jeune âge grâce à ma grand-maman Marie qui avait toujours hâte de réaliser cette activité printanière. Je la voyais toute souriante avec son tablier, le torchon à la main en écoutant de l'opéra. Elle me disait que ça lui faisait du bien, et moi toute jeune, je ne comprenais pas pourquoi, car je la voyais travailler tellement fort à laver tous les planchers à quatre pattes et à suer à grosses gouttes toute la journée. Je comprends maintenant le bien-être qu'elle pouvait ressentir après avoir passé au peigne fin toutes les pièces de sa maison. C'était libérateur et thérapeutique pour elle. Mais revenons à la provenance de cette tradition! Selon mes recherches, faire le grand ménage du printemps serait une pratique ancestrale et l'origine viendrait du monde agricole car il était nécessaire, pour eux, de vider caves et greniers pour faire de la place aux nouvelles récoltes de la saison à venir. Le nettoyage du printemps est aussi une tradition dans plusieurs cultures et religions où elle revêt une valeur symbolique de purification et de renouveau. On trouve ce rituel de nettoyage de la maison dans la Chine ancienne, à l'occasion de la fête du printemps, mais aussi en Russie et en Suède où les habitants décorent les rideaux de leurs maisons de couleurs pastel et de fleurs. Dans la religion juive, on nettoie la maison de fond en comble pour la pâque, afin d'éliminer toute trace de levain et de miettes de pain.

Le grand ménage du printemps est une tradition permettant de chasser l'hiver pour célébrer l'arrivée des beaux jours. Dans certaines régions, notamment en Alsace, c'est une institution qui réunit toute la famille (elle y porte le nom d'Osterputz).

C'est grâce au printemps que nous pouvons changer notre état d'esprit et penser renaissance. Je crois fortement aux bienfaits pour l'âme que procurent le nettoyage de la maison et l'évacuation de nos trop-pleins de meubles, de vêtements, de bibelots, de vaisselle...! Pour moi c'est en quelque sorte une forme de yoga qui tue les bibittes; autant celles du tapis que celles qui sont dans notre tête. Selon une recherche citée dans le British Journal of Sports Medicine en 2008, faire vingt minutes de ménage par semaine pourrait avoir un effet positif sur le stress et l'anxiété. Selon certains psychologues, faire le ménage serait aussi bénéfique pour notre moral, puisque cela serait une façon de faire le ménage dans sa tête, d'organiser son esprit, de trier ses priorités et d'oublier une partie de ses problèmes. Le sociologue Jean-Claude Kaufmann affirme que faire le ménage est apaisant et que terminer une tâche donne un sentiment de reprendre la maîtrise de son environnement et de pouvoir passer à autre chose.

Alors les verbes jeter, donner, recycler, nettoyer, laver, épousseter, épurer sont pour moi synonymes de délivrance et d'ouverture. Je fais le vide pour pouvoir refaire le plein!

J'imagine que je ne suis pas la seule à penser ainsi et à dire que le grand ménage du printemps est comme une thérapie en soi et que c'est un traitement désincrustant pour la tête! Croyez-moi ça fonctionne!

Bon printemps et attention, ménagez-vous!

Johanna Dumont


Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un projet pour mieux intégrer les immigrants au travail

Un projet pour mieux intégrer les immigrants au travail
Bouffée d'air pour le Communautaire

Bouffée d'air pour le Communautaire
NOS RECOMMANDATIONS
Le cabinet fantôme du Bloc Québécois dévoilé

Le cabinet fantôme du Bloc Québécois dévoilé
2019 Mazda 3 - essai routier - Complètement Redessinée

2019 Mazda 3 - essai routier - Complètement Redessinée
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cogeco 107.7 - automne 2019
 
François Fouquet
Lundi, 11 novembre 2019
Une bière quand tout brasse autour

Claude Hébert
Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!

Daniel Nadeau
Mercredi, 6 novembre 2019
Il fait beau chez vous?

Desjardin - Papotin
Plus effrayant que l’Halloween Par François Fouquet Lundi, 4 novembre 2019
Plus effrayant que l’Halloween
Investissement majeur à Owl's Head Par Daniel Campeau Mardi, 5 novembre 2019
Investissement majeur à Owl's Head
Le cabinet fantôme du Bloc Québécois dévoilé Mercredi, 6 novembre 2019
Le cabinet fantôme du Bloc Québécois dévoilé
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous