Papotin - Graymont
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Le Papotin
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Chroniques
Mardi, 15 août 2017

Ce n'est ni bon ni mauvais



 Imprimer   Envoyer 

Un vieil homme habitait une petite maison de bois rond accrochée à une colline, juste au-dessus d'un village. Il possédait peu de choses : sa maison meublée simplement, une petite grange et un cheval. Il vivait seul avec son fils unique, un jeune homme de 25 ans, son épouse étant décédée depuis plusieurs années déjà.

C'était un personnage un peu mystérieux et excentrique, mais plein de sagesse. De plus, il était sympathique et jovial. Son jugement était bon et les gens du village allaient souvent le voir pour lui parler et lui demander conseil.

Un jour, son unique cheval passa par une ouverture dans la clôture et ne revint pas.

Apprenant la nouvelle, les gens du village, désolés, allèrent le voir.
Le vieil homme leur dit : « Ce n'est ni bon ni mauvais. »

Quelques jours plus tard, le cheval réapparut en compagnie de deux chevaux sauvages. Réjouis, les gens du village lui dirent qu'en fait, le tempérament fougueux de son cheval était une bonne chose puisqu'il avait maintenant trois chevaux!
Il leur répondit : « Ce n'est ni bon ni mauvais. »


Les gens, étonnés de cette réponse, le quittèrent sans le questionner plus avant, son excentricité lui permettait quelques extravagances.

Son fils, enthousiasmé, commença à entraîner les chevaux sauvages, mais fit une chute et se cassa la jambe. C'était une mauvaise fracture, et le docteur lui prédit qu'il ne serait pas sur pied avant une bonne année. Les gens du village étaient navrés en apprenant la nouvelle, mais, quand ils allèrent lui rendre visite, le vieil homme leur dit : « Ce n'est ni bon ni mauvais. »

C'est alors qu'une guerre éclata, obligeant les jeunes hommes du village à rejoindre l'armée. Les parents, inquiets du sort de leurs fils, dirent au vieil homme qu'il avait de la chance de pouvoir garder son fils handicapé auprès de lui.
Comme toujours, le vieillard leur répondit en souriant : « Ce n'est ni bon ni mauvais. »

Le message de cette petite histoire est que l'univers est soumis à un mouvement perpétuel, celui-là même qui provoque le flux et le reflux de l'océan. Il est vain d'espérer trouver une quelconque stabilité dans la forme, dans la matière, qui sont par nature transitoire.

En résumé, nous pouvons tous réfléchir et réaliser que nous aurions pu mieux réagir devant certaines situations. Ce vieil homme incarne la sagesse, il sait qu'il sera toujours entouré de situations variées sur lesquelles il n'aura qu'un contrôle équivoque.

Il sait que tout se déroule selon un certain ordre, et il a appris à l'accepter.
Il a aussi appris à savourer l'instant présent, car il passe, inexorablement.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
CHRONIQUE NUTRITION

CHRONIQUE NUTRITION
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Valcourt profite des grands froids pour monter ses pistes

Valcourt profite des grands froids pour monter ses pistes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Papotin - Municipalité de Dudswell
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous