Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Le Papotin
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Radioactif Forfait Internet mai 2018
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / La une, accueil
Lundi, 20 février 2012

Sculpture de Gilles Larivière au jardin patrimonial de Dudswell


20 février 2012

 Imprimer   Envoyer 

par Nicole Morel

Février est le mois de l'amour et de l'amitié. Parce que je me considère comme étant ma meilleure amie, je me permets de me faire un cadeau en vous présentant une personne qui m'est très chère, Gilles Larivière.

Gilles attire mon estime parce qu'il est un sculpteur de grand talent, qu'il sait écrire d'une façon remarquable (il était l'auteur de nos chroniques sur les oiseaux), qu'il est souriant et affable avec tous et surtout parce qu'il sait rendre heureuse mon amie très chère, Johanna.

Gilles est né à Montréal en 1946. Installé en Estrie vers 1970 et plus tard à Dudswell, il trouve ici le rythme de vie qu'il cherchait. À leur arrivée à Marbleton il y a 11 ans, lui et sa femme Johanna ont ouvert l'auberge le Dorloton qui a fermé ses portes il y a quelques années.

Enfant, encouragé par son père amateur de peinture et par son oncle artisan du bois, il pouvait ainsi manier leurs outils et visiter à son aise leur atelier. Amoureux des animaux, Gilles hésite entre devenir vétérinaire ou faire l'école des Beaux-arts. C'est cette dernière option qu'il choisit, nous sommes alors en 1968. C'est à cette période qu'il découvre la sculpture. Par sécurité financière, il enseigne les arts plastiques au CEGEP de Sherbrooke. À cette époque, Gilles privilégiait l'art abstrait. Il fait sa maîtrise à l'UQAM à Montréal vers la fin des années 70 et opte progressivement pour le figuratif.

Gilles a participé à des symposiums dans différents pays d'Europe dont l'Italie, la Tchécoslovaquie, la France, etc. et fait plusieurs stages dans les vieux pays. Plus près de nous, il a été le président d'honneur et organisateur du symposium de Dudswell « l'Artichaux ».

Gilles est l'auteur de la sculpture installée depuis l'été dernier au jardin patrimonial de Dudswell. Faite d'un matériau durable, le laiton, l'œuvre nous porte à réfléchir sur les origines de Dudswell. De par ses formes, on peut y voir plusieurs lieux de cultes et différentes allégeances. D'inspiration gothique, elle reflète toutes les confessions qui existent dans la municipalité. La silhouette qu'on y voit représente la trace des personnages qui ont contribué à l'essor de notre municipalité tels que les Abénakis, le fondateur Bishop, le curé Chapman. Une série d'images qui se superposent sont le reflet des éléments d'époque et du présent; l'oiseau pour l'air, les flammes pour le feu, l'eau pour nos lacs et rivières et la base est la terre sur laquelle notre région repose. Les symboles se veulent donc autant profanes que religieux et sont une ouverture sur notre histoire. Le sujet apporte ainsi une liberté d'interprétation de chacun d'entre nous.

Pour Gilles, chaque sculpture qu'il crée reflète une présence dans l'espace. Elle doit faire corps avec son admirateur par le toucher des matières. Son défi est de créer des façons nouvelles de voir le monde, donc amener les gens à voir plus loin.

Voici Gilles à l'œuvre:

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Mercedes-Benz GLE 2020

Mercedes-Benz GLE 2020
Et si on s'y mettait?

Et si on s'y mettait?
NOS RECOMMANDATIONS
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!

Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!
Dessine-moi un toutou!

Dessine-moi un toutou!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

François Fouquet
Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…

Desjardin - Papotin
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir Par Cynthia Dubé Lundi, 15 octobre 2018
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir
Hausse de signalements pour mauvais traitements psychologiques Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 octobre 2018
Hausse de signalements pour mauvais traitements psychologiques
Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar Par Vincent Lambert Jeudi, 11 octobre 2018
Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous