magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
25°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Le Papotin
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Radioactif Forfait Internet mai 2018
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / La une, accueil
Mercredi, 20 avril 2011

Rollande et Raymond Turmel passent le flambeau…


20 avril 2011

 Imprimer   Envoyer 

par Claude Corriveau

Samedi le 12 mars dernier, se déroulait une activité portes ouvertes pour souligner l'investissement majeur que la famille Turmel a fait dans un nouvel étable construit en annexe de la grange existante. En prenant la relève de son père, Bruno et sa conjointe Valérie ont décidé de s'installer ainsi plus confortablement et de façon plus productive.

Lors de cette activité, environ 400 personnes se sont présentées et furent agréablement surprises par l'évolution technique des installations. Parmi les visiteurs: des producteurs laitiers avec leur famille et des jeunes de la relève en admiration devant ces jeunes de leur âge qui viennent de s'établir. Étaient aussi présents des amis de la famille, des voisins, des résidents ainsi que des personnes tout simplement curieuses de s'informer au sujet de cette belle installation. Les hôtes avaient même réservé un coin pour faire jouer les enfants avec des camions de toutes sortes.

Les visiteurs ont été reçus royalement par une équipe souriante et avenante. Des grignotines, beignes, muffins, jus, liqueurs douces, fromage et raisins en quantité pour satisfaire une armée étaient offerts au public. De plus, il y avait des breuvages variés pour adultes seulement!


L'électronique, la robotique et d'autres équipements à la fine pointe sont omniprésents. Plusieurs panneaux de contrôle et/ou automates programmables assurent les allées et venues du distributeur de foin, des nutriments et d'autres services comme le chauffage et la ventilation. Même l'air ambiant semble pur parce qu'il est contrôlé par des murs conçus sous forme de rideaux qui ressemblent à de longs boudins en polythène qui se gonflent et se dégonflent pour fermer ou ouvrir le mur selon les besoins de ventilation requis.

Actuellement, le cheptel compte 115 têtes dont plus de 60 en production laitière. La traite se fait deux fois par jour et ils envisagent d'en faire trois si les astres s'alignent comme il faut. Sur le mur, on pouvait voir une quinzaine de certificats intitulés Longue production, 60 000 kilos de lait et Vache étoile de la race qui leur ont été décernés par Holstein Canada.

Les vaches logent dans des stalles conçues selon les normes du jour pour accommoder des productrices laitières plus performantes et de stature plus imposante. Sur une affiche devant chacune, on peut lire sa généalogie: nom, date de naissance, ascendants et autres informations pertinentes. On remarque que les propriétaires ne ménagent pas les efforts pour leur rendre la vie plus confortable comme, un tapis de caoutchouc dans chaque stalle et dans les allées, un écurage régulier, une alimentation personnalisée et une litière en paille et/ou en ripe de bois.

Il est frappant de constater le calme des bêtes malgré le brouhaha du moment. C'est évident qu'elles sont traitées avec soin et qu'elles sont régulièrement étrillées, rasées et même manucurées pour éviter la maladie des sabots. Un système d'élastique tient la queue de chaque vache à une hauteur confortable, qu'elle soit debout ou couchée dans le but d'éviter qu'elle traîne dans les excréments. Les lieux sont très propres: même les chats ont leur litière.

Les trayeuses sont entreposées dans un petit local ouvert et sont déplacées sur un rail qui serpente dans l'étable afin de diminuer les efforts de manutention. Le lait est transporté par pipeline jusqu'au réservoir de refroidissement et tout ce matériel est en acier inoxydable pour une question de d'hygiène. Une partie de ce gros réservoir de 1 000 gallons est visible à l'entrée et ainsi accessible au transporteur de lait sans que ce dernier ait besoin de circuler dans l'étable.

Les installations des producteurs modernes comprennent également un local bien équipé en bureautique pour permettre les communications, le traitement des données et la conservation de la documentation. Sur les lieux, une salle de bain avec douche répond aux besoins d'hygiène. Dans le même concept de modernisme et de confort, à l'extérieur, un tracteur rouge tout neuf, identifié au nom de la Ferme Delestrie, gardait fièrement l'entrée.


Bruno représente la 4e génération de Turmel sur cette ferme après Évangéliste, Lionel et Raymond. C'est un peu normal, car on m'a dit qu'il est tombé dans la potion dès sa tendre enfance. Tout de même, il fallait le faire et avoir confiance en l'avenir. Bien entendu, un tel investissement est plus facile à planifier quand on est au début de sa carrière car il permet une plus longue échéance pour le rentabiliser. Bruno et Valérie sont passionnés par leur carrière et leur attitude démontre un grand respect de leurs bêtes qu'ils traitent comme si elles étaient leurs enfants.

Nous les félicitons et leur souhaitons du succès dans leur entreprise! Une 5e génération prendra peut-être la relève dans quelques années. Qui sait?


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Préservation du ciel étoilé : «Campagne je préserve ma réserve»

Préservation du ciel étoilé : «Campagne je préserve ma réserve»
NOS RECOMMANDATIONS
Riche expérience pour Samuel Poulin

Riche expérience pour Samuel Poulin
Momo Challenge: le SPS rassure la population

Momo Challenge: le SPS rassure la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 20 août 2018
Le contrat de gazon…

Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Desjardin - Papotin
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque Par Vincent Lambert Mercredi, 15 août 2018
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke
Trucs pratiques pour cheveux abîmés Par Priscilla Boutin Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous