magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Sports
Vendredi, 5 février 2010

Des compétitions de biathlon d'envergure à La Patrie


5 Février 2010

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

En fin d'après-midi du dimanche 17 janvier, les organisateurs des sélections des athlètes canadiens Junior Benjamin en biathlon se réjouissaient. Ils avaient réalisé cet impressionnant défi d'organiser les trois jours de course sans anicroche. Puis «la cerise sur le sundae», un des athlètes du Club de biathlon Estrie, David Grégoire, de Chartierville, s'est classé parmi les 16 jeunes femmes et hommes, qui sont partis le mardi suivant pour les Championnats du monde en Suède.

Les tâches des principaux organisateurs relevaient des 12 travaux d'Hercule. Daniel Harvey, Benoît Charron, Érika et Sandrine Charron et Louise Audet, entre autres devaient planifier le travail des bénévoles qui rendraient conforme le Centre de biathlon Estrie avec un champ de tir, des cibles et des pistes correspondants aux sévères règles de Biathlon Canada. Ils ont regroupé, pour les trois jours de course, plus de 100 autres personnes. Un groupe de 14 élèves de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, qui suivent un parcours de formation axé sur l'emploi, sont aussi venus aider le premier jeudi des compétitions.

Sous la supervision des organisateurs, les bénévoles se sont occupés de contrôler toutes les étapes des trois courses. Ils ont vu au bien-être des athlètes, prévu bouffe et boisson pour tous. Et plus important de tout, les organisateurs ont dû voir à traiter impartialement, avec d'autres juges canadiens, les données de tous les contrôleurs dispersés tout le long des tracés. Même des tests antidopage ont été imposés aux meilleurs athlètes pour assurer l'équité de la compétition.

Se sont donnés rendez-vous au Centre de Biathlon Estrie, de La Patrie, 106 athlètes de 12 à 69 ans qui provenaient de la Colombie-Britannique, du Yukon, de l'Alberta, l'Ontario, du Québec et du Maine. Parmi eux, 30 hommes juniors et benjamins et 17 femmes, de mêmes catégories, se mesuraient en vue d'être sélectionnés pour participer aux Championnats du monde en Suède.

Au cours du souper de gala, M. Bruno St-Onge, président de l'Association des Clubs de biathlon du Québec, s'est déclaré très satisfait de l'organisation. «Ils ont été organisés avec brio et je suis étonné de la qualité des jeux tenus dans un lieu aussi éloigné, a-t-il ajouté en blaguant».

La députée bloquiste de Compton-Stanstead, France Bonsant, a félicité les 106 athlètes qui ont participé à ces épreuves sportives, les organisateurs et bénévoles. Elle soulignait l'importance des retombées directes et indirectes que cet événement avait sur la région.

Pour sa part, Érika Charron, entraîneuse-chef, a traduit l'appréciation de l'ensemble des athlètes et des autres entraîneurs canadiens. Elle était «super contente» du succès de David, reconnaissant en même temps qu'il y aurait pu avoir plus d'athlètes estriens sur le podium. Cependant, reconnaissait-elle, les Championnats de l'Est s'en viennent et il y aura d'autres jeux du Canada l'an prochain. Nos athlètes n'en seront que plus prêts.

Daniel Harvey, chef de cette compétition, se réjouissait de la qualité et du succès des trois jours de course. Il rappelait l'importance du défi que représentaient ces épreuves pour la reconnaissance du Club de biathlon Estrie par les autres clubs du pays. Il a transmis aux bénévoles l'appréciation des responsables de Biathlon Canada, qui ont été surpris de la qualité de l'organisation. À titre d'exemple, Biathlon Canada demandait 12 bénévoles pour superviser diverses étapes des courses. C'est plus de 60 qui les ont vérifiées et contre-vérifiées, facilitant d'autant le travail des juges qui pouvaient se reposer sur des documents très fiables. Encouragé et déterminé, M. Harvey terminait l'entrevue en rappelant qu'il avait encore besoin des bénévoles pour la 3e course-Québec qui se tiendra à la fin janvier.

Photo :

Une partie des bénévoles, qui ont fait des compétitions de biathlon du 14 au 17 janvier dernier, un succès.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Cachez ces mots que je ne veux pas voir…

Cachez ces mots que je ne veux pas voir…
Payer une contravention de 1913$ en raison de la vitesse

Payer une contravention de 1913$ en raison de la vitesse
NOS RECOMMANDATIONS
Journée des ombudsmans

Journée des ombudsmans
Nomination au Golf du Manoir des Sables à Orford

Nomination au Golf du Manoir des Sables à Orford
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 octobre 2021
Ne tuons pas la beauté du monde

François Fouquet
Lundi, 18 octobre 2021
Une vie, un sentier, des repères

Ombudsman de la Ville de Sherbrooke
Jeudi, 14 octobre 2021
Journée des ombudsmans

Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes Par Daniel Campeau Vendredi, 15 octobre 2021
Avez-vous été victime de ce prédateur sexuel ? Le SPS recherche des possibles victimes
Journée des ombudsmans Par Ombudsman de la Ville de Sherbrooke Jeudi, 14 octobre 2021
Journée des ombudsmans
Nomination au Golf du Manoir des Sables à Orford Par Daniel Campeau Vendredi, 15 octobre 2021
Nomination au Golf du Manoir des Sables à Orford
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut