magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Sports
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 15 septembre 2010

Maniaque du golf, Anthony Godbout vise le circuit professionnel américain


15 septembre 2010

 Imprimer   Envoyer 

Anthony Godbout, de Westbury, s'est illustré lors de la dernière édition des Jeux du Québec, en obtenant une troisième position du «Stable four modifié» lors de la première des trois journées de compétition. Cette performance plus qu'intéressante le consolide dans son rêve de devenir golfeur professionnel et compétitionner sur le grand circuit américain, pourquoi pas à côté de Tiger Wood.

Âgé de 16 ans, le jeune homme affiche un sérieux et une détermination étonnante pour son âge. Son plan de carrière semble déjà tracé et en attendant, il met tous les efforts nécessaires pour y arriver. Du golf, notre athlète n'en joue pas, il en mange. Chaque semaine, il s'impose une discipline personnelle comprenant 20 heures de pratique et cinq à six rondes de golf. «Ça représente approximativement 50 heures de golf par semaine», de dire tout bonnement le jeune homme. Et pour se changer les idées, celui qui est inscrit au sport étude, évidemment en golf, travaillait pendant la saison estivale au Club de golf Milby, à Lennoxville. Évidemment membre de ce club, Anthony affiche un handicap de +1, ce qui est plus que remarquable et sa progression n'est pas terminée. «Dans mes pratiques, je me donne chaque jour une quantité minimum de balles à frapper. Je commence par mes fers courts et de plus en plus longs et j'arrête pour aller putter une trentaine de minutes. Après, je retourne frapper des balles et je reviens près du vert pour pratiquer mes coups d'approche. Je vais jouer ou je finis par des fers courts. Dans mes pratiques je veux aller chercher le meilleur contact possible et le meilleur contrôle de la balle. Je ne fais pas encore ce que je veux avec la balle, mais la plupart du temps, ça marche».

Anthony Godbout a participé à différents tournois au cours de la saison. Il a remporté celui du «Matis Tour» au Club de golf de Blainville en plus de faire le circuit junior des Cantons de l'Est en terminant deuxième aux régionaux, représentant ainsi la région aux récents Jeux du Québec. Le début de saison, avoue-t-il, a été plus difficile en raison d'une blessure au poignet droit. «Mais les choses se sont replacées par la suite». Le jeune homme mentionne avoir gagné en maturité au cours de la dernière saison. Se définissant comme un joueur agressif, Anthony avoue candidement «j'aime attaquer le drapeau». Ce qu'il trouve difficile par contre, et dit travailler là-dessus, c'est d'essayer d'oublier un mauvais trou lorsque cela se produit.

Professionnel
La route du jeune athlète semble s'être dessinée dès sa plus tendre enfance. «À l'âge de deux ans, je frappais des balles dans la cour chez ma grand-mère. À cinq ans, j'ai commencé à prendre des cours avec Yves Mandeville, professionnel au Club East Angus et autour de six ans, je jouais avec mon père. Je suis entré membre à l'âge de neuf ans. Dès son début, le jeune homme démontrait un grand potentiel, a déjà mentionné le professionnel du Club East Angus.

Plus que jamais, le jeune athlète est déterminé à réaliser son rêve. Outre l'excellence de son jeu, Anthony est conscient qu'il doit également performer sur le plan académique. «Pour être professionnel d'un club de golf, il faut aller à l'université en administration». Cependant, pour atteindre son objectif, il vise une université américaine. «Les universités américaines ont trois divisions, un, deux et trois, formant le NCAA «National college american association». Comme pour le hockey, Anthony mentionne qu'il existe des recruteurs qui sélectionnent et invitent de jeunes espoirs dans les universités américaines. Ce dernier dit ne pas avoir eu de contact à ce niveau, mais n'a pas l'intention de diminuer ces ardeurs pour autant.

Photo :
Sérieux et rigoureux dans son cheminement, Anthony Godbout vise le circuit professionnel américain. 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une nouvelle étape de franchie pour le Quartier Well Sud

Une nouvelle étape de franchie pour le Quartier Well Sud
Annulation de la disparition

Annulation de la disparition
NOS RECOMMANDATIONS
La Ville se prépare en cas d’inondations

La Ville se prépare en cas d’inondations
Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique

Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 avril 2019
Voici une façon de « tricher » santé

Sarah Jitten
Jeudi, 18 avril 2019
Tendance barrettes!

William Lafleur
Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec

Johanne Brien
Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote

Quand l’opinion est une anecdote Par François Fouquet Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote
Prends soin de toi … Par Johanne Brien Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …
Perquisition dans un logement pour vente de stupéfiants à des mineurs Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 avril 2019
Perquisition dans un logement pour vente de stupéfiants à des mineurs
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous