magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Art et Culture
Mardi, 19 janvier 2010

Marthe Robidas de La Patrie, bénévole aux mille et un talents


19 Janvier 2010

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

Rompue depuis des années à se débrouiller avec les moyens du bord, Mme Marthe Robidas s'est développé une expertise de trucs et de moyens pour utiliser toutes les ressources autour d'elle. Ses riches et variées connaissances, elle souhaite en faire profiter les autres.

Mme Robidas raconte qu'à l'âge de 13 ans, elle avait cousu une robe pour sa mère. «Je n'ai pas de mérite, je n'avais qu'à regarder quelqu'un faire et je pouvais reproduire ses techniques tout de suite», avoue-t-elle simplement. Et ce qu'elle ne pouvait pas se faire montrer, elle l'apprenait par elle-même.

Ainsi, sa première courtepointe, elle l'a assemblée sur un «métier» qu'elle s'est fabriqué elle-même avec quelques planches et beaucoup d'imagination. Tout au long de sa vie, qu'elle n'a pas eue nécessairement facile, elle a vue au mieux-être de sa famille en apprenant à jardiner, prendre soin des animaux, baratter le beurre, cuire le pain, fabriquer des conserves, etc. Elle a multiplié ses connaissances en apprenant à filer au rouet, tisser, tricoter et crocheter. Elle a même tissé de la laine pour faire des chemises à carreaux, ce qui était tout un défi.

«La passion du travail manuel m'a servi toute ma vie et nous a permis souvent de nous sortir de la misère, mes enfants et moi», rappelle-t-elle. Madame Robidas a su concilier les soins à apporter à sa famille et le travail de couture qu'elle faisait pour les autres sans jamais compter ses heures. Robes de mariée, habits, costumes pour mascottes, réparation de vêtements, elle n'a jamais rechigné à la tâche.

Après le décès de son premier mari, Mme Robidas est venue s'installer à La Patrie avec son nouveau conjoint avec qui elle a vécu 17 ans. Bien qu'à la retraite, cette femme très énergique n'a pas pour autant mis fin à ses activités. En lien avec le Réseau d'amis, elle visite ou téléphone régulièrement aux aînés de la place. Plus de 30 personnes profitent de ce service d'entraide. «Ces visites, ces appels, je les fais pour que les aînés restent plus longtemps chez eux, pour qu'ils puissent y trouver du mieux-être en demeurant plus longtemps actifs et entourés», avance-t-elle.

Elle fait aussi de l'écoute active pour des personnes qui ont des difficultés à surmonter les vicissitudes de la vie. Elle a pour tâche d'initier d'autres personnes à visiter les personnes âgées. La messe, les rencontres du Club d'amitié, les soirées de cartes l'occupent. «Il ne me reste que le lundi soir pour initier les personnes à l'art de la courtepointe, ce que je fais avec plaisir», confirme Mme Robidas.

C'était le temps des Fêtes, il y a peu. Elle en a profité encore une fois au maximum, réunissant autour de la table toute sa famille pour qui elle a préparé les repas. Viandes sauvages, pâtés de toutes sortes et douceurs diverses qu'elle avait préparés ont satisfait les papilles des siens. Mme Robidas veut rester active le plus longtemps possible. Quand elle se retrouve seule à la maison, des travaux d'aiguille l'occupent en attendant une sieste salutaire ou la visite de quelqu'un qui vient se référer à ses connaissances nombreuses.

Photo :

Marthe Robidas a développé une expertise ainsi qu'une multitude de trucs qu'elle partage avec les autres.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Rivière Saint-François: l'alerte est déclenchée

Rivière Saint-François: l'alerte est déclenchée
Vol d’identité et fraude de près de 4000 $

Vol d’identité et fraude de près de 4000 $
NOS RECOMMANDATIONS
Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon

Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon
La Ville se prépare en cas d’inondations

La Ville se prépare en cas d’inondations
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 avril 2019
Voici une façon de « tricher » santé

Sarah Jitten
Jeudi, 18 avril 2019
Tendance barrettes!

William Lafleur
Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec

Johanne Brien
Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote

Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats? Par William Lafleur Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?
Une nouvelle étape de franchie pour le Quartier Well Sud Par Cynthia Dubé Mardi, 16 avril 2019
Une nouvelle étape de franchie pour le Quartier Well Sud
La Ville se prépare en cas d’inondations Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 avril 2019
La Ville se prépare en cas d’inondations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous