magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Art et Culture
Mercredi, 5 août 2009

Orford sur la route de retour à Cookshire


05 Août 2009

 Imprimer   Envoyer 

 

Bach et Haendel font vibrer l'église Trinity

par Bruno LACHANCE

Avec sa finition intérieure, toute en petites lattes de bois doré, et la forme arrondie de sa nef, l'église Trinity de Cookshire n'est pas sans rappeler la pièce principale d'un violon, qu'on appelle l'âme. Pour une deuxième année, ce lieu de culte s'est transformé en caisse de résonance, pour vibrer magnifiquement au son d'œuvres classiques interprétées lors d'un concert de la série Orford sur la route, le 29 juillet dernier.

 

Les représentants de la Ville de Cookshire-Eaton et du IGA Cookshire, qui ont rendu possible cette soirée musicale, étaient visiblement très fiers de pouvoir accueillir sept stagiaires du Centre d'arts Orford. Ces jeunes virtuoses, tous voués à une carrière prometteuse sur le plan international, ont principalement choisi d'interpréter des œuvres de l'époque baroque (1600 à 1750).

 

En dépit du violent orage qui s'est abattu sur la région quelques minutes avant le concert, les mélomanes des environs ont été nombreux à vouloir profiter de ce spectacle gratuit. Ils y ont notamment entendu trois sonates pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, ainsi qu'une œuvre contemporaine pour violoncelle. Mais le coup de cœur du public semble être allé à une pièce du compositeur allemand Georg Friedrich Haendel, une sonate pour hautbois. Pour l'occasion, le traditionnel accompagnement au piano a été remplacé par un accordéon, ce qui donnait à cette œuvre une couleur toute particulière.

 

Le public était également tout ouïe pour chacune des interventions de l'animateur Luc Saucier. Par exemple, ce dernier nous a entretenus des origines nébuleuses de la sarabande, une danse si lascive qu'elle fut interdite par le Vatican à une certaine époque. Mais surtout, les présentations de M. Saucier avaient pour but de nous ramener à l'origine de toute création, soit l'état d'esprit ou le sentiment qui habite le compositeur au moment de coucher son œuvre sur papier.

 

BV

 

De gauche à droite, Joshua Peckins, violon (États-Unis), Rebekka Halter, Hautbois (Suisse), Daniel Dastoor, violon (États-Unis), Pei-Wen Liao, violon (Taïwan), Bryan Yoon, violoncelle (Canada), Natsumi Tsuboi, violon (Japon) et Cindy Oppliger, accordéon (Suisse).

 

 

 

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les filles récoltent 20 des 33 médailles de l’Estrie

Les filles récoltent 20 des 33 médailles de l’Estrie
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Les offres d’emploi ciblées: est-ce que vous faites de la discrimination?

Les offres d’emploi ciblées: est-ce que vous faites de la discrimination?
Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique

Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
François Fouquet
Lundi, 22 avril 2019
Revenir à la base

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 avril 2019
Voici une façon de « tricher » santé

Sarah Jitten
Jeudi, 18 avril 2019
Tendance barrettes!

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec

William Lafleur
Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?

Johanne Brien
Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …

La Ville se prépare en cas d’inondations Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 avril 2019
La Ville se prépare en cas d’inondations
Les élèves de Montcalm présentent leur revue musicale originale Mercredi, 17 avril 2019
Les élèves de Montcalm présentent leur revue musicale originale
Annabelle Marcotte gravit les échelons du milieu de l’arbitrage à 17 ans Par Robert Legault Jeudi, 18 avril 2019
Annabelle Marcotte gravit les échelons du milieu de l’arbitrage à 17 ans
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous