magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 2 décembre 2015

Micropulperie de l'école du Parchemin



 Imprimer   Envoyer 

Bien qu'elle fonctionne pratiquement pendant toute l'année scolaire, la micropulperie de l'école du Parchemin à East Angus tourne présentement à plein régime. Les 25 élèves de l'enseignant responsable, Alexandre Dumas, de 6e année, travaillent les deux mains dans la pâte recyclée, à produire près de 2 000 cartes qui seront vendues aux entreprises, municipalités et organismes de la région pour l'occasion de Noël.

Les travailleurs ne sont pas seuls à produire les cartes puisqu'ils reçoivent l'aide de groupes d'élèves qui viennent visiter la micropulperie. Au moment de l'entrevue, les étudiants recevaient un groupe de la maternelle. Chacun d'entre eux prenait le temps d'expliquer aux jeunes visiteurs le procédé et les initiait à la production de cartes de Noël. Les grands de 6e année éprouvaient du plaisir à partager leurs connaissances. « Depuis quelques années, on invite des classes à venir visiter notre micropulperie. Ça donne une expérience additionnelle aux jeunes. Ça responsabilise les grands à répondre aux questions, à accueillir les groupes et résoudre des problèmes », d'exprimer M. Dumas.

L'enseignant rappelle que le concept de micropulperie est comme une entreprise. En début d'année, les élèves de sa classe doivent monter leur CV, offrir leurs services pour les postes disponibles et passer des entrevues pour les obtenir. Les postes sont variés, d'expliquer l'enseignant, ça va de la directrice adjointe au secrétaire, responsable d'inventaire et finition des cartes, contrôleur de qualité, responsable de la pâte, trésorier, responsable des groupes, recherche et développement, responsable papetier, tordeur et tirage. Une personne attitrée est même chargée de solliciter les clients potentiels pour prendre des commandes. En cette période de l'année, la micropulperie produit des cartes de Noël, mais elle fabrique également des cartes d'anniversaire.

La vente de leur produit sert de campagne de financement et permet de supporter une partie des coûts du voyage de fin d'année de trois jours à Ottawa. Une autre portion est versée à l'école pour l'achat de matériel scolaire. À sa neuvième année de production, l'enseignant est très heureux de constater la motivation et l'attraction que procure la micropulperie. « Les jeunes ont hâte d'arriver en 6e année pour travailler à la micropulperie et je constate qu'ils sont de plus en plus responsables. » Les travailleurs de la micropulperie sont fiers de leur production. « On aime ça parce qu'on a la liberté de nos choix. C'est nous qui gérons l'entreprise. On fait nos choix pour le bien de l'entreprise », expriment-ils avec une fierté évidente. Les personnes désireuses de se procurer des cartes de Noël peuvent passer leur commande en composant le 819 832-2484.

Conseil des élèves
M. Dumas est également impliqué dans un autre projet, celui du conseil des élèves. Il s'agit de regrouper un représentant par classe et œuvrer un peu à l'image d'un conseil municipal avec un ordre du jour et un président d'assemblée. Les participants vont voter et mettre de l'avant divers projets. Par exemple, les membres du conseil ont convenu de récupérer les bonbons d'Halloween que les élèves n'aimaient pas pour en faire des bonbonnières qui seront déposées dans les paniers de l'espoir pour Noël. On va également faire des affiches pour contrer la violence et autres initiatives.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes

Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!
NOS RECOMMANDATIONS
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire

La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Hyundai Sherbrooke - avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus
Sherbrooke accueillera son premier Festibière Par Vincent Lambert Mardi, 17 avril 2018
Sherbrooke accueillera son premier Festibière
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire Par Vincent Lambert Mercredi, 18 avril 2018
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous