magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Lundi, 23 février 2015

Le MADA à Lingwick: aînés et familles du même coup



 Imprimer   Envoyer 

Dans l'optique de se doter d'une politique particulière pour que Lingwick soit reconnue comme municipalité amie des aînés (MADA), la population a décidé qu'il fallait y intégrer les familles. L'intergénérationnel devient un cadre de référence concret pour améliorer la qualité de vie de tous à partir duquel la gestion des loisirs, de la communauté, des transports sécuritaires et accessibles, et l'administration du village évolueront. Une quarantaine de personnes se sont rencontrées à un 5 à 7 pour des agapes lors desquelles Guy Lapointe, président du comité de Politique familiale municipale (PFM) et MADA, en a exposé les grandes lignes.

Avant même le dépôt de la PFM, des bénévoles ont décidé de favoriser les activités entre citoyens de différentes générations. Le Village de Noël, réalisé par le biais de l'implication de membres de 17 organismes locaux, en a été la réalisation la plus probante. Depuis quelques années, le conseil a adopté des moyens pour attirer et retenir les visiteurs invités à s'établir en permanence dans ce magnifique coin de pays. Du point de vue du transport, le covoiturage dépanne déjà bien des aînés. Les élus vont installer un monte-personne au Centre communautaire pour que les gens à mobilité réduite aient accès au deuxième étage. La prise de conscience de l'impact du vieillissement de la population, les mesures et les services à offrir aux aînés ont retenu leur attention.

Le 6 février 2012, le conseil de Lingwick décide de s'inscrire à la démarche en vue de produire sa propre politique qui tiendra compte des besoins et attentes de tous. André Langevin, du Carrefour action municipale et famille, leur en a expliqué les grandes lignes. Le soutien financier provenant du gouvernement a été accordé en octobre de la même année. À la suite de nombreuses consultations, les citoyens ont reçu une invitation pour cerner les lignes directrices qui ont défini la PFM et la MADA, politiques rendues publiques ces derniers jours.

Joyau serti sur le Chemin des Cantons, riche de l'apport des colonisateurs écossais et du contact d'autres nationalités, Lingwick mise sur la forêt, l'agriculture et le tourisme pour sa survie et son expansion. La nature a choyé ce hameau riche de son bassin hydrique, de ses grands boisés et ses terres agricoles pentues où l'horticulture, l'élevage de bovins, la pisciculture, l'acériculture et les pépinières font battre le cœur des 110 familles qui y résident pour une population de 410 personnes. Près du tiers de ces gens ont plus de 55 ans. Les 55 à 64 ans forment le groupe le plus important suivi de près des 45-54 ans. Le village peut compter sur 50 jeunes de 0 à 14 ans et 35 de 15 à 24 ans.

Pour définir la politique familiale et des aînés, le comité mise sur les forces vives du milieu. Il entend mettre l'emphase sur l'essor économique, l'implication citoyenne, le bénévolat, le patrimoine bâti et la qualité de l'environnement pour retenir l'actuelle population et attirer de nouveaux résidents. Entre autres moyens, la municipalité souhaite investir dans un projet d'aménagement de sentiers au parc du Belvédère.

Étant définie comme le premier lieu d'apprentissage, de développement de la personne et de sa capacité à socialiser, la famille vaut bien des investissements. Les gens sondés espèrent que tout ce qui peut être fait aille dans le sens d'un soutien générationnel. On veut affirmer le rôle primordial de la cellule familiale et des aînés et consolider les liens qui les unissent afin de valoriser les différentes étapes de la vie.

Le comité a recensé un lot de mesures pour favoriser le maintien de la population et améliorer le pouvoir attractif pour inciter de nouvelles familles à s'établir à Lingwick. Définir des terrains plus grands, permettre les fermettes, offrir un cadeau aux parents de nouveau-nés et autres politiques peu onéreuses pour le village seront mises de l'avant. « Le développement ne se fera pas par le conseil municipal, mais par la population qui en fera la demande », intervient Marcel Langlois, maire. Il ajoute que le défi, c'est l'accueil des nouveaux. Les aînés, par leur expérience et leurs connaissances du milieu, contribuent au développement local. Pour l'exemple, le premier magistrat mentionnait l'implication de Marthe Bolduc qui à 92 ans vient cuisiner lors des évènements communautaires. Ce contact avec les arrivants favorise les rapprochements intergénérationnels.
Le conseil du village de Lingwick veut exprimer sa gratitude pour la généreuse contribution des citoyens pour la réalisation des politiques. Manon Rousseau et Céline Gagné ont fourni les photos tandis que Geneviève Lussier s'est chargée de la conception graphique. Le comité Famille-MADA est composé de Marcel Langlois, Louise Pigeon, François Roy, André Hains, Suzanne Paradis, Peggy Thompson, Caroline Poirier, Manon Rousseau, Carole Lapointe et Guy Lapointe. Danielle Lamontagne est chargée de projet. La politique Famille-MADA s'est conçue en collaboration avec la FADOQ.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Trump et le coucher de soleil

Trump et le coucher de soleil
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
NOS RECOMMANDATIONS
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
Briser les barrières culturelles dans trois provinces

Briser les barrières culturelles dans trois provinces
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie! Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie!
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous