magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 3 décembre 2014

L'implication citoyenne


Publireportage

 Imprimer   Envoyer 

Encore une fois, nos jeunes participants de la Cité-école Louis-Saint-Laurent partagent en table ronde avec nos aînés. Cette fois, les discussions portent sur l'implication citoyenne et le bénévolat. À la lumière des discussions, les deux groupes ont de la difficulté à trancher clairement la définition de chacun, mais tous s'accordent sur les bienfaits d'une implication dans sa communauté.

Interrogés à savoir quelle est la différence entre l'implication citoyenne et le bénévolat, les deux groupes en présence y sont allés de leur cru. De façon générale, tous s'accordent pour dire que l'implication citoyenne serait celle qui touche un plus grand nombre de personnes comme auprès d'un groupe quelconque alors que le bénévolat toucherait une personne en particulier ou un petit groupe d'individus. Certaines personnes, aînés comme jeunes, n'y voyaient pas de différence en soutenant que « C'est l'action l'important. » Pour Annette Turcotte-Bolduc, « il n'y a pas de différence, si ce qu'on fait est sincère. Si on croit que c'est la bonne façon et on fait de son mieux, c'est ce qui compte. » Mis sur la piste par Renée-Claude Leroux, agente de développement communautaire à la Cité-école, les étudiants admettent que le parlement au secondaire est une forme d'implication citoyenne.

Autre question sensible où les participants sont invités à définir les qualités pour être un bon bénévole, tous y sont allés de leur appréciation. Pour les aînés, être présent et la valeur de l'entraide sont importants. Les jeunes ont ajouté l'écoute et la sympathie alors que nos gens d'expérience ont conclu par la disponibilité.

France Lebrun, directrice générale du Centre d'action bénévole (CAB) du Haut-Saint-François, lance une question pas facile à répondre en demandant « il faut investir combien de temps pour faire du bénévolat qui fera une différence ? » Une jeune participante mentionne accorder passablement de temps en étant entraîneure au minihandball en plus de faire de la musique. Annette Turcotte-Bolduc mentionne « qu'il ne s'agit pas nécessairement du temps, mais de la qualité qu'on y accorde. C'est quoi les bienfaits ? C'est quand on s'implique, ça nous fait grandir », précise-t-elle. « En s'impliquant bénévolement, on peut apprendre autant des autres qu'eux de nous. Moi, j'aime donner autant que de recevoir. Quand je m'implique, à la fin je suis contente de ma journée », d'ajouter Mariette Lowe alors que Monique Bibeau mentionne d'un ton tranchant « Moi, ça m'énergise. » Pour la jeune Coralie Laroche « c'est une belle occasion pour créer des liens avec les avec d'autres personnes. » « Moi, j'ai aimé participer à l'activité avec les jeunes Lire et faire lire », de mentionner avec une satisfaction évidente Mariette Fortier, du groupe d'aînés.

Mentionnons que l'initiative de regrouper jeunes et aînés autour d'une table pour échanger et d'en publier les grandes lignes dans une série de reportages s'inscrit dans le cadre d'une initiative orchestrée par le CAB du Haut-Saint-François avec la contribution financière de Nouveaux horizons. L'objectif est de mettre en évidence les opinions des jeunes et aînés sur différents thèmes.

Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Il vient d’où le contact, il vient d’où?

Il vient d’où le contact, il vient d’où?
La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!

La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!
NOS RECOMMANDATIONS
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Pas de cannabis au lac des Nations

Pas de cannabis au lac des Nations
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
La communauté derrière Èva Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
La communauté derrière Èva
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous