magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-16°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 5 novembre 2014

Deux concours de labours dans le HSF



 Imprimer   Envoyer 

Cette année encore, les deux concours de labours avec chevaux, qui se sont tenus la même fin de semaine, marqueront l'imaginaire des visiteurs.

Que ce soit à Lingwick chez les Gilbert ou à Bishopton avec Knight George, les spectateurs ont eu plaisir à admirer les Belges, les Percherons, les Canadiens qui tiraient la charrue et à apprécier le travail des laboureurs. Jeunes femmes, jeunes hommes et les plus expérimentés n'ont pas hésité à en empoigner les manchons pour ouvrir la terre de sillons rectilignes que les «oreilles» de l'instrument aratoire rabattaient. Le temps et la nature se sont mariés l'espace d'une journée pour offrir un décor à couper le souffle.

À Bishopton, Chantal Breton s'est dite heureuse de la participation de la dizaine de concurrents qui ont pris part à la compétition qu'elle et Knight George, juge pour l'occasion, ont organisée. Les participants arrivaient d'un peu partout en Estrie. Même que Daniel Lebeau, avec ses beaux chevaux canadiens, était descendu du village St-Esprit, dans la région de Joliette, un passionné pour qui cette race vaut plus que de l'or ! « J'aime marier le cheval canadien avec le patrimoine », déclare-t-il sans ambages pour justifier les nombreux déplacements qu'il entreprend. Malgré une organisation plus modeste, les laboureurs ont pris plaisir à retourner la terre pour les semences futures. Particularité intéressante, deux amateurs chevronnés ont travaillé avec des charrues sulky.

À Lingwick, l'atmosphère sentait l'épreuve sportive, la quête du premier rang. Serge, Robert et Guy Gilbert ont invité Peter Kirby pour juger les participants selon les critères d'obéissance des chevaux et la qualité des sillons tracés. Ce dernier se déplace à travers le Québec et le Canada pour porter des jugements sur les réalisations des compétiteurs. Un couple d'Américains du New Hampshire, Bill et Linda Noyes tenaient spécialement à être présents à l'évènement. Familiers de la région, ils avaient appris la tenue de cette activité qu'ils n'ont pas voulu manquer pour tout l'or au monde. Une jeune spectatrice de Notre-Dame-des-Bois, Daphnée, avoue sa passion pour les chevaux. Cavalière en devenir, elle les connaît, mais de les voir ainsi travailler, ça lui a permis de découvrir une autre facette de la race des équidés. Le concours s'est terminé autour d'un grand repas où après une bonne journée de travail, le temps était à la réjouissance.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un vent de changement à l'approche des Fêtes

Un vent de changement à l'approche des Fêtes
Une entrée par effraction se termine  avec un blessé grave

Une entrée par effraction se termine avec un blessé grave
NOS RECOMMANDATIONS
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait

Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait
Démarrer l’année en force !

Démarrer l’année en force !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Célibataire ? Tu dois être folle ! Par Isabelle Perron Mercredi, 10 janvier 2018
Célibataire ? Tu dois être folle !
Il agresse son père de 71 ans Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Il agresse son père de 71 ans
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous