La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 4 décembre 2013

Bureau de la SAAQ à Weedon



 Imprimer   Envoyer 

Contrairement à ce qui avait été annoncé et grâce à un partenariat avec la municipalité de Weedon, la Caisse Desjardins de Weedon continuera d'agir, pour une période d'au moins un an, à titre de mandataire en permis et immatriculations pour la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

L'annonce, en novembre dernier, de la fermeture du bureau situé dans l'édifice de la caisse, a fait réagir dans le milieu. L'institution financière locale mentionnait abandonner parce que le service était déficitaire, et ce depuis plusieurs années. « Ça a toujours été déficitaire », de préciser Gilles Magnan, président du conseil d'administration de la Caisse Desjardins de Weedon. Ce dernier mentionne que la caisse maintenait le service pour la population. À l'époque, rappelle-t-il, la situation financière de l'institution pouvait permettre ce genre de service même s'il était à perte. Toutefois, les revenus restreints des dernières années changent la donne, d'où la décision initiale de fermer le bureau.

Le nouveau conseil municipal a été rapidement saisi de l'affaire. Le maire de Weedon, Richard Tanguay, mentionne que des citoyens se sont présentés à l'hôtel de ville réclamant une intervention pour sauver le service. « Il était important d'intervenir avant que le bureau ferme. Avoir attendu la fermeture, il aurait peut-être été plus difficile de retrouver le service et ça aurait pu entraîner des délais », d'ajouter le premier magistrat. M. Tanguay mentionne que la municipalité a convenu d'une entente avec la caisse pour qu'elle maintienne le service alors que la corporation municipale allait assumer la totalité du déficit d'opération. Le maire précise qu'il s'agit d'une intervention temporaire afin de permettre à la municipalité d'étudier attentivement le dossier et tenter conjointement, avec la caisse, de trouver un nouveau mandataire.

M. Magnan mentionne que la caisse a accepté de se jumeler avec la municipalité sur un horizon d'une année. « Nous offrons le service et la ville va assumer le déficit », précise-t-il. L'année dernière, l'institution financière a cumulé un déficit d'opération de 21 000 $ et M. Magnan croit qu'il pourrait être similaire pour la prochaine année.

Selon les informations obtenues, le mandataire doit aviser la SAAQ six mois avant la fermeture du bureau et les organismes, entreprises ou autres intéressés de prendre le service en main doivent déposer une offre de service à la société d'État qui a le privilège d'accepter, refuser ou tout simplement cesser le service.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une 30e année de bénévolat pour Rita Jacques

Une 30e année de bénévolat pour Rita Jacques
Un Club des anciens pour rassembler les époques

Un Club des anciens pour rassembler les époques
NOS RECOMMANDATIONS
Sept arrestations pour alcool au volant

Sept arrestations pour alcool au volant
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque

Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi! Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Des voleurs recherchés à Magog récidivent Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Des voleurs recherchés à Magog récidivent
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous