magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-16°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 4 décembre 2013

Décision bien accueillie chez Cascades



 Imprimer   Envoyer 

La direction de Cascades est évidemment satisfaite de la décision des employés d'aller plus loin dans le processus de travailler à la mise sur pied d'une coopérative des travailleurs. « Cascades est favorable à ce que tous les employés, bureau, usine et cadres participent. Pour nous, on souhaite préserver les emplois et on est prêt à favoriser en laissant l'usine libre de dettes », de rappeler Hugo D'Amours, vice-président aux communications chez Cascades.

Rejoint au lendemain matin du vote, M. D'Amours a réitéré la volonté de Cascades à collaborer rapidement pour en arriver à une transaction. « Nous, on va être là », sans préciser davantage la nature d'intervention. M. D'Amours mentionne que les travailleurs auront à chercher de l'investissement et le support du gouvernement. Il ne cache pas que l'usine était déficitaire depuis plusieurs années et que des investissements sont nécessaires. Il ajoute que la réussite de la démarche repose sur une stratégie d'affaires, notamment percer de nouveaux marchés et d'autres procédés. L'intervenant mentionne que le facteur temps, pour la transaction, peut jouer un rôle. « Il faut agir rapidement pour éviter l'incertitude des clients. »

Interrogé sur l'identité ou le nombre de partenaires potentiel pour le rachat de l'usine, le vice-président aux communications se montre prudent en mentionnant « vous comprendrez que ne je peux commenter à ce sujet. » Demandant si Cascades pourrait être un de ces partenaires, M. D'Amours s'est montré vague en ajoutant « je ne peux aller plus loin. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Accoucher à Noël, panique ou enchantement?

Accoucher à Noël, panique ou enchantement?
Comment faire son Plan Bonheur ?!

Comment faire son Plan Bonheur ?!
NOS RECOMMANDATIONS
Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose

Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog

Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables Par Cynthia Dubé Lundi, 8 janvier 2018
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables
Les policiers interviennent  à maintes reprises pour troubles entre individus Par Cynthia Dubé Lundi, 8 janvier 2018
Les policiers interviennent à maintes reprises pour troubles entre individus
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous