La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 20 novembre 2013

Pour contrer la violence faite aux femmes



 Imprimer   Envoyer 

Organisée par le Comité des 12 jours pour l'élimination de la violence faite aux filles et aux femmes du Haut-Saint-François, cette douzaine de moments de recueillement sert à sensibiliser la population à ce phénomène encore bien présent dans la société québécoise. Il met l'accent sur le fait que « nier les inégalités met les femmes en danger. »

Parce que la violence existe, « le massacre sexiste continue... » Depuis 1989, 1 015 dont 789 femmes et 226 enfants ont été tués par « des hommes en tant qu'hommes ou par des inconnus », livre le communiqué de presse. Annie, de La Méridienne, considère qu'il faut s'en convaincre, elle s'accroche toujours, cette violence même ici au Québec. Et elle revêt toutes sortes de formes.

L'inceste, le viol, le harcèlement sexuel, les coups et blessures en sont les manifestations les plus visibles. La pornographie, le voyeurisme, la propagande haineuse, moins remarqués, en composent certains aspects. Plus déguisés, mais tout aussi réels, la pauvreté, la discrimination, les handicaps qui marginalisent causent des préjudices sérieux à la fille, la femme et ses enfants.

La liste est longue de toutes les autres formes de malversations qui prennent leur source dans les rapports de force historiquement inégaux entre les femmes et les hommes. « Prétendre qu'elles sont tout aussi responsables de la violence a pour conséquence de [la] banaliser [de] responsabiliser les victimes et [de] restreindre les droits à la sécurité. »

Du 25 novembre au 6 décembre, Andrée et Annie proposent une gamme d'activités. Le 25, à travers la MRC du Haut-Saint-François, il y aura distribution des rubans blancs et de bougies à allumer le 6 décembre, en souvenir des 14 jeunes femmes assassinées à la Polytechnique en 1989.

Le 27 novembre, à 18 h 30, à Weedon, se tiendra l'atelier intitulé La violence continue d'exister parce que... Lors de celui-ci, les organisatrices projetteront des capsules d'information destinées à générer un échange entre les participantes. Notez en passant que le lieu n'est pas spécifié. Andrée, de La Passerelle, mentionne que c'est volontairement qu'on tait l'endroit. Pour y participer, il faut s'inscrire au 819 877-3423 et sans frais au 1-877-477-3423.

Le 2 décembre, à la même heure, toujours à Weedon, l'atelier démystifiera le cycle de la violence. En déconstruire le cycle et briser l'isolement seront deux thèmes abordés lors de cette rencontre. On y apprendra aussi des moyens pour aider ces femmes en distinguant, entre autres, la différence entre une chicane de couple et le processus de domination qui mène à de nombreux abus. On peut trouver bien des renseignements sur le sujet en visitant le site www.ffq.

Le 5 décembre, à 18 h 30, à East Angus cette fois, l'atelier portera sur L'inceste, encore un sujet tabou. Appelez au numéro si haut pour signifier votre intention d'y participer et connaître l'endroit où il se déroulera.

Enfin, le 6 décembre, se tiendra la journée commémorative de la tuerie à la Polytechnique, qui a causé la mort de 14 jeunes femmes âgées de 21 à 31 ans. À 18 h 30, la population est invitée à allumer les bougies distribuées précédemment en signe de recueillement.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des concerts de  Noël  à profusion

Des concerts de Noël à profusion
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel

Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel
NOS RECOMMANDATIONS
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi

Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay

L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
Sept arrestations pour alcool au volant Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
Sept arrestations pour alcool au volant
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous