magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 20 novembre 2013

Meagan Reid garde les pieds sur terre



 Imprimer   Envoyer 

Enthousiaste, dynamique et déterminée, la nouvelle conseillère municipale à East Angus, Meagan Reid, âgée de 18 ans est la plus jeune femme élue au Québec. Agréablement surprise, la nouvelle élue se donne un temps pour assimiler la tâche de conseiller, mais n'a pas l'intention de faire de la figuration. Elle veut jouer un rôle actif au développement de sa municipalité.

Mlle Reid assure que sa décision de se lancer en politique municipale n'a pas été prise à la légère et découle d'une longue réflexion de plus d'un an et demi. « Moi j'ai le sentiment d'appartenance fort. Je suis rendue au stade où dire que j'ai une belle ville, c'est pas assez. Ce qui m'allume, c'est ce qui se passe dans ma ville. J'avais le goût et je voulais m'impliquer », de mentionner avec détermination la jeune femme.

Mlle Reid, qui en est à sa deuxième année au Cégep de Sherbrooke et se dirige vers l'enseignement, mentionne s'être initiée à la vie politique en participant au Parlement au secondaire à la Cité-école Louis-Saint-Laurent. « J'ai été ministre des Sports pendant deux ans et ministre de niveau la dernière année. J'avais le goût de continuer ce que j'avais entrepris au secondaire. » Parmi les éléments qui ont suscité sa réflexion, la conseillère mentionne « quand j'ai reçu ma bourse de persévérance, à l'Hôtel de Ville, le maire m'a dit à la blague, tu devrais te présenter. Ça me trottait dans la tête. »

La jeune femme mentionne que l'élément déclencheur a été de constater qu'il y avait un siège qui se libérait. « Me présenter contre un conseiller sortant, j'aurais hésité. J'aurais été mal à l'aise. Il y avait une opportunité et je ne savais pas dans quatre ans où je serais. J'avais peur d'avoir passé à côté de quelque chose si je ne le faisais pas. Toutes les lumières étaient allumées. »

De son aveu, Mlle Reid mentionne ne pas provenir d'une famille de politiciens. « Mes parents ( Marc Reid et Sylvie Roy) sont plus impliqués au niveau social que politique. Quand je leur ai annoncé que je me présentais, mes parents avaient peur que je prenne ça dur si je perdais. Moi, je suis une mauvaise perdante. Mes parents m'ont encouragée, mais en me gardant les pieds sur terre. »

La jeune conseillère a une bonne idée dans quoi elle s'embarque. « Je m'étais informée avant de me présenter et on m'a dit que ça prenait de 11 à 15 heures par semaine. Ça entre dans mon 20 heures que je travaillais avant », d'exprimer avec assurance la jeune conseillère. Mlle Reid est consciente qu'elle aura besoin d'une période d'apprentissage. « Je vais faire l'éponge pendant un an, un an et demi. » Interrogée sur les dossiers qu'elle aimerait piloter, la jeune femme se montre prudente. « C'est sûr que j'ai des trucs qui me tiennent à coeur, ce qui touche les jeunes, le transport en commun », lance-t-elle. Mais son plus fort désir, « je veux être à la hauteur des attentes. Je suis conscient que les attentes sont élevées. Les gens ont pris un risque en me faisant confiance. » La conseillère entend prendre tous les moyens à sa disposition pour ne pas décevoir ses commettants.

Maire
Pour le maire de East Angus, Robert Roy, l'intégration de Meagan Reid au sein de l'équipe de conseillers municipaux se fera de la même façon que n'importe qui. « Pour moi, ce n'est pas en fonction de la personne, mais de la maturité et Meagan démontre une belle maturité. » Le maire prendra soin d'intégrer graduellement la nouvelle venue à l'appareil municipal. « Je vais la mettre sur des comités qui vont bien. Des comités pas trop lourds pour lui donner le temps d'apprendre. Déjà, elle a une formation de prévue sur le code d'éthique et les règles des élus ».

Le maire n'entrevoit pas de problème pour l'intégration de la nouvelle conseillère. « Peu importe la personne, ça prend au moins un an pour bien assimiler le fonctionnement. Je ne sais pas pour les autres municipalités, mais ici à East Angus, on nomme deux conseillers par comité. Meagan ne sera pas seule et s'il y a des choses qu'elle ne comprend pas, elle pourra le demander à l'autre conseiller », complète le maire Roy.


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Plus de 1 300 enfants initiés à la musique classique

Plus de 1 300 enfants initiés à la musique classique
Un deuxième titre en 39 ans pour les Cantonniers

Un deuxième titre en 39 ans pour les Cantonniers
NOS RECOMMANDATIONS
Le meilleur et le pire

Le meilleur et le pire
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Anh Minh Truong : du cégep au grand écran
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Fondation Vitae - dominos
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Travis Cormier
Le meilleur et le pire Par François Fouquet Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire
Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude Par Cynthia Dubé Mardi, 24 avril 2018
Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange! Par Valérie Guillemette Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous