magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Étude sur la Rivière Saint-François: le couvert de glace ne devrait pas causer de problème, advenant une crue des eaux.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 6 novembre 2013

Une centaine de visiteurs



 Imprimer   Envoyer 

Elles sont belles ces bêtes avec leur long cou, leurs yeux foncés et leur pelage dont les teintes varient du blanc au noir.

Elles procurent une laine soyeuse, confortable et hypoallergénique puisqu'elle ne contient pas de lanoline.
C'est ce que Karine et Nancy Bouchard, de la Ferme Criadorable, propriétaires d'un troupeau de 32 camélidés, dont 8 magnifiques rejetons, se plaisaient à présenter aux visiteurs lors des portes ouvertes sur les fermes. Elles élèvent deux races d'alpagas, les Huacayas, plus fidèles à l'image traditionnelle et les Suris, avec leur fourrure torsadée.

Nancy expliquait tant aux enfants qu'aux adultes, qui se sont arrêtés pour admirer ces bêtes, leurs caractéristiques et leurs manières de vivre. Pendant ce temps, Karine tenait kiosque avec Amélie Avignon pour démontrer la différence entre les toisons de yack, de mouton, de chèvre cachemire et d'alpaga. Elles y présentaient les mitaines, tuques, foulards, manteaux et autres objets tricotés à partir de cette fameuse laine.

Mme Avignon, jeune Française, participe depuis 3 ½ mois à un programme d'échange France Canada appelé HelpX, comparable à celui du Woofing. De jeunes gens offrent leur service pour travailler sur des fermes biologiques en échange du gîte et du couvert. Ces nouvelles expériences leur servent à vérifier leur passion pour l'agriculture bio et ils acquièrent de nouvelles connaissances. Lors de la visite, elle épurait la laine brute de ses résidus avant de l'envoyer au moulin à carder et à la filature.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un projet pour parler de pauvreté et des réussites éducatives

Un projet pour parler de pauvreté et des réussites éducatives
Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables

Un conducteur ivre trahi par ses coussins gonflables
NOS RECOMMANDATIONS
Ces maladies camouflées

Ces maladies camouflées
Revitalisation du centre-ville: le comité créé

Revitalisation du centre-ville: le comité créé
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 janvier 2018
La vie, la scène

Econosports
Lundi, 22 janvier 2018
Les nombreux avantages du ski de fond

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Dan Bigras
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible? Par Alexandre Dagenais Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Arrêtés pour des vols dans des boites aux lettres Par Cynthia Dubé Vendredi, 19 janvier 2018
Arrêtés pour des vols dans des boites aux lettres
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous