magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 23 octobre 2013

Chantal Prévost et Bruno Gobeil



 Imprimer   Envoyer 

Pour faire suite au départ de Jacques Blais à la mairie de La Patrie, deux candidats proposent leur disponibilité et leurs compétences pour en diriger les destinées. Tous deux entendent tisser des liens plus serrés avec la MRC et mettre en place des politiques favorisant la venue de jeunes ménages en région.

Bruno Gobeil
Bruno Gobeil propose aux citoyens de La Patrie de contribuer à leur mieux-être en créant un climat favorable pour faire face aux difficultés, faciliter la résolution de problèmes et proposer des améliorations à apporter dans une vision de développement durable. « La municipalité crée des conditions favorables pour réaliser des projets », avance-t-il.

Il rappelle que pour y arriver, il faut que tout le monde travaille dans le même sens. Avec les conseillers et la directrice générale, il veut établir une liste des priorités pour définir leurs tâches. Revamper le site Internet de la municipalité lui importe. « Par ce moyen, on maintient les informations à jour et on sollicite l'intérêt des citoyens. » Selon M. Gobeil, il s'agit aussi d'une façon d'être transparent. Prudent et conscient de son choix, il rejette l'idée d'annoncer des éléments à réaliser au cours des prochaines années au cas où il ne pourrait pas tenir ses engagements.

Le candidat à la mairie veut voir la route 257 réparée. Pour le reste, il n'avance pas de promesses électorales. Il prendra acte des besoins de la population en les consultant. Il souhaite aller au-delà de la gestion du quotidien pour « approfondir les moyens d'amener de jeunes familles, trouver des moyens pour définir une politique aînés/jeunes. » M. Gobeil désire garder un niveau de taxation bas tout en revitalisant les services aux citoyens. Il entend réévaluer le dossier des VTT. « Si ça cause division, on arrivera à un référendum, je souhaite trouver la meilleure solution en démocratie. »

Le candidat à la mairie s'engage à renouer une collaboration soutenue avec la MRC. « Comme travailleur autonome, je vais prendre le temps d'aller rétablir les contacts et collecter toutes les enveloppes budgétaires possibles. Je veux trouver des solutions constructives même si ça prend du temps pour établir un rapport gagnant/gagnant. »

Chantal Prévost
Chantal Prévost se présente comme candidate à la mairie. Délaissant la charge de conseiller qu'elle a occupé depuis quelques années, elle choisit la magistrature pour pouvoir réaliser quelques grands projets. La réfection de la route 257, l'amélioration de certaines rues, la fenestration du centre communautaire et la réparation de l'intérieur ainsi que de la devanture de la salle municipale en font partie.

Mme Prévost souhaite intéresser des groupes de recherche à s'établir à La Patrie. La candidate mise sur la haute vitesse Internet pour les inviter. « On doit connaître La Patrie pour autre chose que la beauté de ses paysages. Je cherche quelque chose avec de bons salaires, que l'éloignement des grands centres a peu d'importance. » Les hauts salaires de ce genre d'entreprise favoriseraient l'établissement de nouvelles familles, selon ses dires.

La candidate croit en l'agriculture, son potentiel de diversification alimentaire et à l'élevage. D'un point de vue socioculturel, elle souhaite injecter plus d'argent dans ce secteur d'activités. Une meilleure utilisation de la bibliothèque, la tenue de grands évènements en collaboration avec des municipalités périphériques en sont quelques exemples.
Les relations à entretenir avec la MRC importent parce que c'est une autre structure décisionnelle. « La Patrie doit être écoutée, il faut changer son image à la MRC. Les feedback qu'on a eus jusqu'ici au conseil, c'était qu'ils veulent juste se créer un job », lance-t-elle.

Le dossier des VTT divise toujours les gens de La Patrie. Sur le sujet, la candidate repousse la question. « Il y a d'autre chose que les VTT à La Patrie », énonce-t-elle, reconnaissant toutefois l'importance des retombées économiques que cela pourrait avoir dans la place.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Lu pour vous

Lu pour vous
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait

Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait
NOS RECOMMANDATIONS
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Bedon & bout'chou
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous