magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 23 octobre 2013

Des visions différentes s'affrontent à Cookshire-Eaton



 Imprimer   Envoyer 

À Cookshire-Eaton, la population aura à trancher qui du maire sortant Noël Landry ou d'Alain Coulombe est le plus apte à veiller à la saine gestion et au développement de la municipalité. M. Landry prône la continuité et la mise en place d'un vaste plan de développement alors que M. Coulombe mise sur la communication et l'implication des forces vives du milieu.

Noël Landry
Pour le maire sortant, il importe de poursuivre et de mener à bon port les nombreux projets en marche. À ce chapitre, il mentionne la station d'épuration des eaux usées à Johnville, l'important projet visant à libérer des terrains pour y accueillir 26 résidences toujours du côté de Johnville, sans oublier le projet de centre communautaire de ce secteur. M. Landry parle également de respecter les promoteurs privés et soulève la possibilité d'offrir des terrains plus grands pour susciter l'intérêt de nouveaux arrivants.

Dans une perspective de développement industriel, le maire sortant précise « j'aimerais remettre du travail dans le motel. » Il ajoute même la possibilité de construire des motels industriels pour location et à la demande d'entrepreneurs, si le besoin s'en faisait sentir. D'autre part, le candidat mentionne que la municipalité est en voie de développer une régie intermunicipale aéroportuaire qui regrouperait les municipalités de Sherbrooke, Ascot Corner, Westbury, East Angus et Cookshire-Eaton. Du côté de Sawyerville, M. Landry souhaite poursuivre le développement du secteur du barrage comme attrait touristique. Quant aux loisirs, le maire sortant mise sur une restructuration des loisirs pour l'ensemble de la municipalité. Reconnaissant que le domaine forestier et agricole occupe une place importante au sein de la municipalité, M. Landry précise « on va regarder si on peut bonifier ces secteurs. »

Au chapitre des réalisations, M. Landry mentionne que la restructuration de l'appareil administratif, la mise sur pied d'un comité de développement industriel avec un plan sur 20 ans et le fait d'avoir ramené le service des incendies sous la direction de la ville constituent de bons coups. Il ajoute que la mise à norme de la caserne de Sawyerville, la formation des pompiers dont la majorité sont qualifiés ou en voie de le devenir est particulièrement intéressant. La reconstruction du garage municipal suite à l'incendie, les signatures de conventions collectives avec les pompiers et cols bleus sans oublier le projet de résidence pour personnes retraitées Le Manoir de l'EAU VIVE s'inscrivent également parmi les réalisations qui font la fierté de Noël Landry. Il ajoute que la municipalité est en plein développement et s'appuie entre autres sur le sommaire des permis et certificats émis de 2009 au 24 septembre 2013, au nombre de 852 pour un total de 29 millions $. M. Landry souhaite doter la municipalité d'une vision et d'une structure sous toutes ses formes.

Alain Coulombe
Le candidat Alain Coulombe est d'avis qu'il y a un manque de communication de la part de la municipalité et que le conseil n'est pas à l'écoute de la population. « Les gens s'interrogent. S'il y a plusieurs candidats, c'est signe d'insatisfaction. Je ne dis pas que c'est mauvais, mais pas adéquat. » Au niveau du développement industriel, l'aspirant maire veut initier une approche qu'il qualifie intéressante, mais en tenant compte du travail déjà effectué. « S'il y a déjà des travaux d'amorcés, des études de fait, on va s'en servir dans la mesure qu'on peut. » Toutefois, M. Coulombe se montre septique à travailler sur un plan échelonné sur une période de 15 à 20 ans. « Le plan d'action doit se faire entre 5 et 10 ans. Dans quatre ans, j'aurais des comptes à rendre. » Au domaine du développement économique, le candidat croit que le conseil est davantage en mode réaction que proaction.

De façon globale, Alain Coulombe est d'avis qu'il manque d'uniformité entre les secteurs Sawyerville, Johnville et Cookshire-Eaton. Le domaine des loisirs, selon lui, en est un exemple flagrant. « Il faut que ce soit égal et sécuritaire pour les enfants. Il n'y a pas d'injustice, mais un manque d'équité au niveau des structures. Les loisirs et le sport, c'est aussi important que de boucher les trous dans les rues. »

Quant au développement touristique, le candidat laisse entendre qu'il ne perçoit pas un grand intérêt de la municipalité à cet égard. « Il n'y a aucune préoccupation de l'offre touristique. Il y a un gros bassin de visiteurs qui passent dans la municipalité pour aller au mont Mégantic. Il faut voir qu'est-ce qui pourrait être développé pour qu'ils s'arrêtent. Le développement d'un sentier équestre, une auberge avec une écurie pourrait être une bonne idée. Notre milieu est très intéressant, notre coin est beau et il faut préserver notre patrimoine, » de compléter M. Coulombe. Pour ce qui est de développer une piste cyclable, le candidat se montre ouvert tout en précisant « il faut développer selon nos moyens, à petits pas, mais le faire correctement. Je suis peut-être rêveur, mais mon souhait est de créer un milieu agréable et intéressant », de compléter M. Coulombe.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bilan de saison: le Phoenix a bon espoir pour son avenir

Bilan de saison: le Phoenix a bon espoir pour son avenir
Toyota Rav4 2019

Toyota Rav4 2019
NOS RECOMMANDATIONS
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire

La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !

Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza avril 2018
 
Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Travis Cormier
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Lundi, 16 avril 2018
Les nouvelles rondes de René
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 avril 2018
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Toyota Rav4 2019 Mardi, 17 avril 2018
Toyota Rav4 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous