magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 10 octobre 2013

Meilleur accès pour les handicapés et plus de services



 Imprimer   Envoyer 

C'est fait ! Des travaux de rénovation et d'agrandissement de l'ordre de 365 000 $ effectués à La Méridienne, dans le Haut-Saint-François, permettent de rendre plus facilement accessible cette maison d'hébergement et de transition pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants.

Tel était le message que Sylvie Lupien, directrice générale de l'établissement, et Caroline Dufresne, présidente du C.A., se réjouissaient d'annoncer à une cinquantaine de personnes de divers horizons, préoccupées par le phénomène des sévices subis par les conjointes d'hommes agressifs.

La Méridienne les a accueillies sans interruption depuis quelque 23 ans dans des conditions qui, quelques fois, étaient problématiques, surtout en ce qui concernait leurs handicaps physiques et autres limitations fonctionnelles. Conçue pour recevoir de 10 à 15 femmes et leurs enfants, La Méridienne a joué le rôle de fort 24 h par jour à la semaine longue.
Les travaux ont été effectués par l'entrepreneur Réjean Bélanger, de Lac-Mégantic, auquel s'est associé Bruno Sévigny, de Tapis Sévigny de Weedon, et l'entreprise Graymont de Dudswell, secteur Marbleton.Ils ont servi à aménager une chambre et sa salle de bain adaptées pour répondre aux besoins de la personne handicapée. Deux entrées pour fauteuil roulant, des corridors élargis, une redistribution de l'espace du rez-de-chaussée vont faciliter l'accueil et les déplacements des bénéficiaires et du personnel. Même les chiens-guides ont leur coussin.

Rappelons que les femmes souffrant de handicap et qui doivent compter sur leur conjoint pour les aider tairont plus longtemps le contexte de violence auquel elles sont astreintes parce qu'elles n'ont pas d'endroit où se réfugier. Grâce à ces installations adaptées, uniques en Estrie, elles auront accès à une place spécialisée où revoir leur situation.

Josiane Corbeil, de l'Office de la personne handicapée du Québec, souligne l'importance de ces aménagements. En Estrie, quelque 8 000 femmes, dont 600, à l'intérieur même de notre MRC, et qui sont âgées de 15 à 64 ans, vivent avec des limitations fonctionnelles, ce que confirme Line Lecours, de Promotion handicap Estrie.

L'an dernier, La Méridienne a reçu une centaine de femmes et plus d'une soixantaine d'enfants. De ce nombre, Mme Lupien se souvient en avoir vu quelques-unes qui avaient des difficultés à monter au 2e étage. À l'occasion, la directrice de l'établissement accueille des femmes ou des familles qui proviennent du Québec ou de l'Ontario quand elles sont menacées dans les maisons de répit où elles se sont réfugiées. « Les liens sont constants avec les autres maisons d'hébergement », rappelle Mme Lupien.

« La quête de financement a été longue, reconnaît la directrice, mais nous y sommes arrivées. » Mme Dufresne approuve. « Je veux souligner les efforts, la persévérance des souscripteurs qui n'ont pas hésité à « recogner » aux portes », a-t-elle ajouté. Une mention particulière a souligné la contribution des Caisses populaires du Haut-Saint-François qui ont versé 30 000 $ pour la cause. En reconnaissance, le C.A. de La Méridienne a présenté une plaque « pour mettre en valeur et reconnaître la cofondatrice du Mouvement Desjardins, Dorimène Roy-Desjardins, la femme d'Alphonse. » Sophianne Brault l'a réalisée. Malgré ces apports pécuniaires, il manque encore un 25 000 $ pour recouvrir de bitume la cour, exécuter les travaux de peinture, acheter quelques meubles et équipements informatiques.

Mme Lupien a reconnu la patience de l'équipe qui pendant 3 mois a vécu dans les travaux et même qui, occasionnellement, a mis l'épaule à la roue. Ses remerciements visaient aussi les membres du C.A. pour leur support constant. 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les Étoiles d'argent

Les Étoiles d'argent
Incendie: retour à la normale pour l’Hôpital de Magog

Incendie: retour à la normale pour l’Hôpital de Magog
NOS RECOMMANDATIONS
Travaux de réparations d’urgence et aide aux sinistrés

Travaux de réparations d’urgence et aide aux sinistrés
Six questions à Fuso

Six questions à Fuso
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Omniprésente religion… Par François Fouquet Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir Par Cynthia Dubé Lundi, 15 octobre 2018
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir
Les Cantonniers viendront en aide aux sinistrés Par Vincent Lambert Mercredi, 17 octobre 2018
Les Cantonniers viendront en aide aux sinistrés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous