magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 10 octobre 2013

Marc Turcotte, porteur de vision, planificateur et rassembleur



 Imprimer   Envoyer 

Formé en urbanisme et en aménagement du territoire, Marc Turcotte connaît la MRC du Haut-Saint-François sur le bout des doigts. Sa longue expérience dans ces secteurs d'activités lui fait analyser, sous un autre angle, le potentiel de la MRC. Se décrivant comme rassembleur, selon lui, un groupe, c'est l'ensemble des individus, plus « un », ce « un » qui se résume en un projet, en une idée à laquelle la majorité adhère pour un développement socioéconomique harmonieux de la MRC.

La rurbanisation, vue avec la lorgnette de ses compétences, doit se fonder sur le fait que les municipalités sont différentes à tout point de vue. L'urbanisme demande de la souplesse. « Il faut tenir compte des usages conditionnels et spécifiques de chaque territoire. Ça prend de la vision, de la flexibilité pour concevoir une bonne politique de rurbanisation et une bonne collaboration avec le CLD pour développer un meilleur avenir municipal », annonce le candidat.

M. Turcotte mentionne qu'il a travaillé sur le premier schéma d'urbanisme de la MRC. « Dans le fond, ça n'a pas tellement changé depuis; en terme structurel, c'est mieux intégré qu'avant », reconnaît-il. Selon ses dires, cela a donné aux municipalités le pouvoir de mieux gérer le potentiel de leur territoire. Les usages forestiers, agricoles, touristiques sont plus efficaces. Soulignant que 47 M$ viennent d'être attribués pour les 10 prochaines années dans l'enveloppe du Pacte rural, il estime qu'il faut construire de meilleures structures, un mobilier urbain (parc, piste cyclable, etc.) pour intéresser les gens à s'installer chez nous. « C'en est de la rurbanisation, ça! », déclare-t-il.

La décision de refuser la fusion des deux CSSS des Sources et du HSF prise il y a quelques mois doit se voir sous deux aspects, selon M. Turcotte. Dans un premier temps, il n'y a pas eu perte de services. Par contre, on a passé à côté d'opportunités de les améliorer, on a oublié les facettes du partage des ressources et d'équipement, ce qui aurait procuré d'importantes économies. Ils auraient pu être mieux ficelés.

En ce qui concerne le Conseil régional des élus (CRÉ) de l'Estrie, le candidat fait remarquer qu'il n'existe pas à la Fédération des municipalités du Québec (FMQ). C'est une créature qui permet d'aller du local à un niveau plus élevé. Cependant, il a observé que les cités s'associent mal à cette organisation. « C'est une structure à réaménager », suggère-t-il.

M. Turcotte voit son rôle à la préfecture comme celui de porteur d'une vision de développement socioéconomique au service des villes et villages de la MRC. « Je supporte et porte les décisions prises à la Table des maires », annonce-t-il. « Je souhaiterais voir un parc industriel régional se développer. Cette idée peut sembler nulle pour certains parce qu'il n'y aura pas perception de taxes. Pourtant, toute la MRC y gagnerait », estime-t-il.

Le candidat à la préfecture trouve le dossier Valoris intéressant. Il y reconnaît la possibilité d'y créer une grande structure génératrice de retombées économiques, structure qu'il voit sous la forme de grappe, c'est-à-dire de petites entreprises qui utiliseraient les matériaux récupérés pour différents projets d'affaires. « Dans le cas d'une usine de méthanisation, les décisions d'affaires seraient prises par Sherbrooke, mais assurons-nous d'avoir une vision et du personnel compétent pour gérer tout ça. » Je cherche les retombées économiques et des emplois pour nos jeunes qui se forment et qui désirent travailler dans la MRC », décrit-il.

« En ce qui concerne la structure organisationnelle de la MRC, je veux garantir une gestion rigoureuse de ses responsabilités et du personnel dévolu, revoir la règlementation et les politiques qui la régissent. Je veux revoir les priorités comme celles concernant la forêt, l'agriculture, le tourisme, etc. », avance-t-il. Sur ce dernier sujet, M. Turcotte souhaite que la région mise sur des projets plus modestes en l'absence d'un produit d'appel majeur. Les pistes cyclables, la beauté des paysages, les municipalités conviviales peuvent sembler simples comme offre touristique. Les voir dans l'optique d'intérêts pour les nouveaux arrivants aidera. « Pour l'instant, il y a peu de relève, ça stagne au niveau de l'emploi. Les jeunes sortent pour aller travailler ailleurs », constate-t-il. M. Turcotte croit qu'un parc industriel et commercial régional près de l'aéroport pourrait donner un bon coup de main à l'économie locale et faciliter le développement chez Valoris.

« Je ne brigue pas le poste de préfet pour m'ennuyer », conclut Marc Turcotte, candidat à la préfecture dans le Haut-Saint-François.


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une réussite de plus pour l’OSS

Une réussite de plus pour l’OSS
Toyota Rav4 2019

Toyota Rav4 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude

Compte bancaire vidé: un homme recherché pour fraude
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Fondation Vitae - dominos
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Travis Cormier
La Pinte soutenue par Québec pour optimiser sa chaîne de production Par Vincent Lambert Mardi, 24 avril 2018
La Pinte soutenue par Québec pour optimiser sa chaîne de production
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude Par Lyne Durocher Mercredi, 18 avril 2018
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude
Immigration : réflexions autour d’un livre Par Daniel Nadeau Mercredi, 18 avril 2018
Immigration : réflexions autour d’un livre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous