magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Jeudi, 10 octobre 2013

Fabien Morin souhaite faire bouger les choses et mousser la MRC



 Imprimer   Envoyer 

Fabien Morin, ex-maire d'Ascot Corner de 2005 à 2009, fait son entrée dans la course à la préfecture de la MRC du Haut-Saint-François. Son intention est sans équivoque, « je vais essayer de faire la différence. Je trouve que ça ne bouge pas, on fait du sur place. Je veux que ça bouge », clame-t-il.

Reconnu pour son franc-parler, M. Morin ajoute que son retour en politique est motivé également par des affirmations qu'il considère fausses. « J'ai entendu des choses qui sont venues me chercher. Ça me chicote que des gens s'attribuent des choses qui ont été amorcées avant eux. Quand ça marche, les gens s'approprient des choses. » Pour appuyer ces prétentions, le candidat cite en exemple le dossier du transport collectif amorcé, dit-il, du temps qu'il était maire avec ses collègues Normand Potvin, de Cookshire-Eaton, Martin Mailhot, de East Angus et Kenneth Coates, de Westbury.

M. Morin a également une opinion bien arrêtée sur la vente de la moitié du site d'enfouissement à Bury à la Ville de Sherbrooke. « Je considère qu'on ne l'a pas vendue, on l'a donnée. Aujourd'hui, c'est fait, faut qu'on vive avec. Il faut essayer de l'améliorer et tirer bénéfice pour nous. » L'aspirant préfet précise « je n'ai pas aimé la façon dont ça s'est fait, mais j'y crois en l'avenir du site, oui. » Par ailleurs, M. Morin se montre méfiant envers la Ville de Sherbrooke. « En tant qu'ancien maire d'Ascot Corner, j'ai eu à négocier avec Sherbrooke et ils (les élus) ont tendance à imposer leur décision. » Quant au développement de l'aéroport, le candidat demeure sus ses gardes. « Si on laisse faire Sherbrooke, il va prendre notre identité. La MRC peut y jouer un rôle, mais pas en investissant dans l'aéroport, plutôt pour développer les abords. »

M. Morin croit à la rurbanisation, mais peut-être pas dans la forme actuelle. « Il faut regarder dans le Haut-Saint-François, on a des atouts, je vais rencontrer chaque maire. Il faut les sortir et travailler avec les maires. La MRC n'est pas là pour s'approprier les projets, mais travailler avec les maires. » M. Morin considère qu'il y a deux grandes portes d'entrée sur le territoire, soit du côté d'Ascot Corner et Cookshire-Eaton, secteur Johnville. « Ces deux villes sont juste à côté de Sherbrooke; il faut attirer les gens. » Il ajoute que la nouvelle voie de contournement du côté de Lennoxville débouchant sur la 108 créera une pression d'où l'importance de se doter des services pour accueillir de nouveaux arrivants.

L'ex-maire d'Ascot Corner se dit vendu au tourisme. « J'y crois mordicus. Si quelqu'un arrive avec un projet touristique, je vais l'accoter. » Ce sont aux maires à mousser leur projet touristique et la MRC de donner tous les outils possibles pour appuyer les démarches. M. Morin est d'avis que le territoire possède un potentiel touristique qui ne demande qu'à être développé. Il mentionne à titre d'exemple le Mont-Mégantic du côté de La Patrie, mais fait remarquer également qu'il existe le mont Stoke sur le territoire d'Ascot Corner et Westbury.

Dans un tout autre ordre d'idée, le candidat est d'avis que la MRC n'avait pas à s'ingérer dans le projet de fusion du CSSS du Haut-Saint-François avec celui des Sources. « Comme préfet, j'aurais été chercher plus d'information. Selon l'information que j'en ai, les services restaient pareils, c'était essentiellement bureaucratique et pour des raisons administratives. Je pense qu'il y avait plus de peur qu'autre chose. » Interrogé à savoir si la structure de la MRC du Haut-Saint-François lui semblait adéquate au niveau des services et du personnel, le candidat s'est montré prudent. « C'est à voir quand je serai en poste. Quand j'étais maire, j'ai vu des choses qui étaient aberrantes. Je vais revoir le système au complet. »

M. Morin se dit bien conscient que la tâche de préfet en est une à temps plein. « C'est précisément pour ça que je m'implique. Moi, je vais là pour me donner. Le rôle de préfet c'est beaucoup de représentation. Il faut que le préfet croie en sa MRC. Plus que tu es assis dans ton bureau à la MRC, moins que c'est bon. Le préfet doit aller vendre sa MRC.  » Une façon également efficace d'y arriver, estime M. Morin, est de s'impliquer sur la scène régionale. «Oui, le préfet a un rôle à jouer. Il ne faut pas avoir des oeillères. Il faut aller chercher des fonds. C'est important de côtoyer les autres maires. »

M. Morin revient sur ces motifs, l'incitant à faire un retour en politique. « Ma priorité, c'est d'attirer des gens, des nouveaux arrivants. »


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
« Soutenir l’excellence où elle se trouve »

« Soutenir l’excellence où elle se trouve »
NOS RECOMMANDATIONS
Apprécier quoi, au juste?

Apprécier quoi, au juste?
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS! Vendredi, 19 janvier 2018
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous