La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 11 septembre 2013

Ça sent le roussi entre Hampden et La Patrie



 Imprimer   Envoyer 

L'histoire d'un chemin mitoyen à graveler aux frais de deux municipalités risque-t-elle de déclencher l'ire du conseil municipal de La Patrie? La fermeture du sentier de motoneige et de VTT qui prolonge le 4-Milles jusqu'au McNamee, à Hampden, ajoutera-t-elle de l'huile sur le feu?

La situation est tendue puisque La Patrie s'est vu imposer unilatéralement par Hampden, sa voisine, le rechargement de gravier de cette route qui est gérée par les deux entités sans en avoir été avisée. Il en est de même pour le tracé de motoneige qui a été barré sans autre forme de procès. Les élus lapatriens viennent à peine de l'apprendre.

Jacques Blais, maire de la municipalité lésée, n'apprécie pas la façon de procéder d'Hampden en ce qui concerne l'entretien de la surface de roulement du rang 4-Milles qui sépare les hameaux. Les dépenses encourues, pour ce faire, auraient dû être payées par les deux villages. De plus, les matériaux auraient dû correspondre aux normes du ministère des Transports. Les travaux auraient dû, aussi, être effectués par le plus bas soumissionnaire, ce qui ne semble pas être le cas, selon M. Blais.

Encore, la décision univoque de barrer le sentier de motoneige et, éventuellement, de VTT qui prolonge ce même chemin du 4-Milles, augmente la tension. Rappelons que La Patrie a adopté un règlement municipal autorisant la circulation des VTT en fonction d'un tracé qui aboutit sur le prolongement du 4-Milles. Ce sentier ouvre la voie sur le McNamee et qui donne accès à Scotstown. Sa fermeture met fin au projet de relier Lac-Mégantic d'un côté et Weedon de l'autre en ne passant plus par Scotstown.

Le premier magistrat de La Patrie est entré en communication avec M. Prévost, pour avoir des explications sur ces points litigieux. Il semblerait qu'appuyé en cela par son conseil, ce dernier aurait répondu qu'il avait le droit de procéder ainsi. Cette réponse a eu l'heur de déplaire à M. Blais. « On attend la facture avant de faire quoi que ce soit », confie-t-il. M. Blais n'entend pas se laisser manger la laine sur le dos.

Selon ses dires, le gravier qui a servi à recharger le chemin ressemble plus à de la roche qu'au matériau défini par le MTQ. De plus, le conseil d'Hampden aurait choisi de le prélever dans une gravière plus éloignée, ajoutant à la facture des coûts supplémentaires.

Pourtant, il existe dans ce rang, du côté de La Patrie, une carrière dont le contenu serait conforme aux attentes du MTQ. Sa propriétaire aurait été exclue des appels d'offres pour des raisons qu'elle juge douteuses. C'est ce dont il est mention dans une parution antérieure du Journal le Haut-Saint-François.

En ce qui concerne le sentier de motoneige qui prolonge le 4-Milles et qui débouche sur le McNamee, M. Blais attend la justification de la fermeture de ce dernier. Dès l'adoption du règlement municipal autorisant la circulation des VTT, Fernand Prévost, entrepreneur et promoteur du projet, a aménagé le tracé jusqu'au 4-Milles, se fiant sûrement au fait que les motoneigistes utilisent ce prolongement du 4-Milles depuis longtemps. Cette décision affecte aussi les utilisateurs de véhicules récréatifs qui, arrivant par la route 257 Nord, voudraient joindre Newport et Sawyerville.

Plusieurs appels ont été logés auprès du maire pour obtenir ses commentaires sur la question. Malheureusement, au moment de mettre sous presse, nous n'avions pas encore reçu de réponse de la part de Bertrand Prévost, maire de Hampden.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Une passion qui ne s’éteint pas

Une passion qui ne s’éteint pas
NOS RECOMMANDATIONS
Sept arrestations pour alcool au volant

Sept arrestations pour alcool au volant
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke

Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi! Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
Toyota Rav4 2019 Mardi, 11 décembre 2018
Toyota Rav4 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous