Festival des traditions du monde 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
19°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 14 août 2013

Sherbrooke OEM fabriquera et installera les équipements pour 15 M$



 Imprimer   Envoyer 

C'est parti! Valoris vient d'accorder à l'entreprise Sherbrooke OEM le mandat d'usiner et d'installer les équipements du centre de tri des matières résiduelles dans leur parc éco-industriel de Bury. Le soumissionnaire obtient le contrat d'un montant de 14 995 000 $.

Valoris concrétise enfin son projet avec l'embauche de Sherbrooke OEM. La firme a 25 semaines pour répondre au cahier de charge de Valoris en créant et fabriquant les convoyeurs, les séparateurs et toute une série d'outillages qui devront être produits pour satisfaire les attentes des gestionnaires. Ces derniers prévoient ainsi réduire de 60 % l'enfouissement de tout ce qui y est acheminé. Ce préachat des équipements permettra de définir les dimensions et l'aménagement du futur centre.

Alain Brasseur, président de Sherbrooke EOM, se disait fier d'avoir été choisi pour travailler sur ce projet. « Nous avons travaillé fort pour obtenir ce mandat dans notre milieu », s'exclamait-il. L'entreprise possède une longue expertise dans le domaine. Elle œuvre surtout dans les grandes cités américaines. « Un projet de cette envergure est une grande première au Québec et il deviendra une vitrine dans tout le Canada », avance-t-il.

Le président de Valoris et conseiller à la ville de Sherbrooke, Serge Forest, se réjouit que le contrat soit allé à cette entreprise sherbrookoise. « Nous sommes heureux d'encourager une firme locale en plus de devenir un chef de file au Québec pour le tri et la mise en valeur des matières résiduelles. »

Valoris terminera le processus d'appel d'offres pour la construction du bâtiment en octobre prochain de façon à ce que les fondations soient coulées avant Noël. Pour l'instant, les responsables de Valoris procèdent à l'embauche d'une dizaine de personnes pour son site de tri temporaire. On prévoit en employer une vingtaine d'autres lorsque le tout sera complété en 2014.


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées

SAQ: les employés en grève, les succursales fermées
Il vous reste un peu de mèche, vous ?

Il vous reste un peu de mèche, vous ?
NOS RECOMMANDATIONS
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?
Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue

Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 juillet 2018
Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue
Retour du gars sympathique Par François Fouquet Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique
Transmettre le bonheur une chanson à la fois Par Vincent Lambert Vendredi, 20 juillet 2018
Transmettre le bonheur une chanson à la fois
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous