magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 19 juin 2013

Écocentre, un service gratuit pour les citoyens



 Imprimer   Envoyer 

Relocalisé et réaménagé en 2012, au 105, du Chemin Maine Central, à Bury, au coût de 140 000 $, l'écocentre de la MRC du Haut-Saint-François accueillait récemment les visiteurs dans le cadre d'une journée porte ouverte. Avec l'ensemble des points municipaux de dépôt, l'écocentre a détourné du site d'enfouissement au cours de la dernière année plus de 23 tonnes de résidus domestiques dangereux (RDD), ce qui surpasse la moyenne québécoise à ce chapitre, de mentionner Réné Vachon, technicien en environnement à la MRC du Haut-Saint-François.

En point de presse, Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, et Robert Roy, maire de East Angus et responsable du dossier environnement, ont souligné les efforts déployés par la MRC depuis qu'elle a pris seul en main les opérations de l'écocentre en 2007. M. Roy était particulièrement fier de mentionner que désormais l'écocentre acceptait les styromousses (polystyrène) notamment les contenants alimentaires (numéro 6) nettoyés ainsi que les styromousses d'emballage moulées, entourant les appareils électroniques. Les styromousses isolantes comme retailles et panneaux de styromousse seront également acceptées. Cet ajout est devenu possible grâce à une entente avec l'entreprise Polystyrène recycle plus. Autre nouveauté, les industries, commerces et institutions (ICI) pourront désormais utiliser le site pour y déposer les appareils électroniques et les lampes fluorescentes. Cela est devenu possible en vertu d'une entente avec l'Association pour le recyclage des produits électroniques (ARPE) et RecycFluo.

Résultats
Il est difficile de comparer l'écocentre en terme de performance, car les statistiques sont compilées seulement depuis la dernière année. Toutefois, on est en mesure de mentionner que près de 1 000 visiteurs ont fréquenté l'écocentre, permettant de valoriser près de 2 tonnes de vêtements, 7,35 tonnes de résidus domestiques dangereux (RDD), plus de 100 tonnes de bois de construction et branches ainsi que 400 écrans d'ordinateur et téléviseurs.

Les intervenants rappellent que l'écocentre est au service de la population du Haut-Saint-François. Tout citoyen avec preuve qu'il réside bien sur le territoire a accès gratuitement au site selon les heures d'ouverture. Parmi les produits acceptés, on retrouve entre autres les RDD comprenant les peintures, piles, aérosols, acides et propane, les produits électroniques comme téléviseurs, ordinateurs, imprimantes, cellulaires, les résidus verts incluant les résidus d'émondage et de jardinage, feuilles et branches dont la longueur est moins de 5 pieds, le métal notamment le fer, l'aluminium, la fonte, le cuivre, les fils, broches, électroménagers et tout autre objet en métal. Les résidus de construction/rénovation comme le bois naturel, traité ou peint sont également acceptés. Enfin, les pneus d'automobiles et de camionnettes sans jantes trouvent aussi preneur à l'écocentre.

Lors de la journée porte ouverte, M. Luc Pelchat, préposé au site, a présenté l'écocentre en expliquant la façon fort simple de faire. Dans le but de s'amuser, on a également présenté un petit quizz sur l'environnement. Un tirage au hasard à partir de coupons-réponse a déterminé Micheline Breton et Mario Gingras, tous deux de Dudswell, gagnants de deux composteurs domestiques, gracieuseté du Centre de rénovation G. Doyon BMR de East Angus. La protection de l'environnement est l'affaire de tous puisque Marie-France Turcotte, ministre de l'environnement au Parlement étudiant à la Cité-école Louis-Saint-Laurent, participait à la rencontre et avait bien l'intention de faire circuler le quizz parmi les élèves.

Mme Robert souligne déjà les effets bénéfiques de l'écocentre, ce qui permet d'éviter le site d'enfouissement. Traçant un parallèle avec l'emplacement, la préfet mentionne que près de 70 % des matières qui seront acheminées au site d'enfouissement seront valorisés laissant ainsi un faible pourcentage à l'enfouissement. Enfin, les responsables invitent la population à utiliser l'écocentre. En plus de rendre service à l'environnement, les utilisateurs auront droit gratuitement, une fois l'an, de remplir une remorque 4 x 8 de compost. Mentionnons qu'un carton d'information situant l'écocentre, en identifiant les matières acceptées et refusées, sera acheminé bientôt par la poste à tous les résidents du Haut-Saint-François. En saison, du 30 avril au 12 octobre, le site est ouvert du mardi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 et le samedi de 8 h 30 à midi.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
Vivre à l’étranger, sans attache ni remords

Vivre à l’étranger, sans attache ni remords
NOS RECOMMANDATIONS
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Mort suspecte le jour de Noël

Mort suspecte le jour de Noël
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Mort suspecte le jour de Noël Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Mort suspecte le jour de Noël
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 11 janvier 2018
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous