magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-16°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 10 avril 2013

Des élèves se démarquent



 Imprimer   Envoyer 

Pour celles et ceux qui le veulent, étudier à la Cité-école Louis-Saint-Laurent peut nourrir des défis, qu'en d'autres temps ou d'autres lieux, on n'oserait pas relever. Musique, politique, échange d'étudiants entre écoles, découvertes ne sont que quelques exemples d'activités qui donnent accès au monde.

Musée Eaton-Corner museum hors les murs
En collaboration avec Mario Santerre, directeur du Musée Eaton-Corner museum et Sharron Rothney, responsable des artefacts du musée, Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire à la Cité-école et Alexis Dalpé, enseignant en histoire de 4e secondaire, ont accepté de monter une exposition d'une trentaine d'objets et une vingtaine de photos dans la salle Jacqueline-Loiselle à la Cité-école. Une bicyclette antique, des instruments aratoires, des parchemins racontant des transactions diverses, en passant par des instruments chirurgicaux bizarres ont permis aux élèves de la Cité-école de se tremper dans l'histoire du développement de la région. « L'instrument qui a marqué le plus les jeunes, c'est le stéréoscope, appareil qui permet de voir en trois dimensions une carte postale », raconte M. Dalpé. M. Santerre rappelait que le musée a besoin d'argent et de visibilité. L'idée d'en exposer une partie dans des écoles lui semble bonne puisque les élèves entrent en contact direct avec l'Histoire. « Depuis 55 ans, c'est la première fois que l'expérience du musée hors les murs à Eaton Corner est tentée. Elle sera à reproduire », confie le directeur du musée.

SAGONU
Des étudiants de 4e et 5e secondaire de l'Estrie ont participé dernièrement à une simulation de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (SAGONU) pour débattre des sujets portant sur la gestion de l'eau sur la planète et de l'égalité des sexes. Dix élèves de la Cité-école s'y sont rendus pour présenter les positions de 4 pays concernés par ces problématiques, les Philippines, l'Afghanistan, le Brésil, et la Syrie. Isadora Robitaille et Xavier Fortier, de 5e, couvraient les débats à titre de reporter.

Encadrés par Rénald Gosselin, animateur à la vie spirituelle et en engagement communautaire, Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire, Alexis Dalpé et Françoise Petitclerc, tous deux enseignants et les élèves volontaires se sont mis à la tâche pour se préparer à négocier des ententes avec d'autres pays. Les encadreurs ont supervisé les propos des participants pour qu'ils respectent le protocole onusien.

Carolanne Aubry et Francis Galipeau, délégués représentant les Philipines, et Myriam Veltkamp et Seymoy Adelyar pour l'Afghanistan, tous de 4e secondaire, ont négocié fermement avec les délégués d'autres pays pour conclure des ententes qui iraient dans le sens de favoriser l'égalité entre les sexes. Pour leur part, Raphaël Ashby et Laurence Jubinville-Hernandez portaient les requêtes du Brésil, comme d'ailleurs Frédérik Bergeron et Michaël St-Germain de la Syrie. Ils s'attendaient à ce que les pays riches implantés dans leur pays protègent et partagent équitablement la ressource hydrique.

D'un commun accord, les protagonistes ont conclu que ce n'était pas une sinécure que de participer à un tel évènement. La découverte de l'inégalité dans le partage de l'eau sur la planète et de celle entre les sexes a ouvert les yeux de plusieurs. Ils ont trouvé difficile de conclure une entente avec les représentants des autres pays, ententes qui pourraient tous les satisfaire. Tous les participants, cependant, se sont dits emballés et certains sont prêts à y retourner l'an prochain.

Piano
Yvan Rivard enseigne le piano à la Cité-école Louis-Saint-Laurent et à d'autres écoles primaires de la région. Associé à l'École préparatoire de musique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), son enseignement reçoit l'aval du ministère de l'Éducation du Québec. Il met au service des enfants et des adolescents ses 38 ans d'expérience. Ses cours que suivent à différents niveaux les jeunes pianistes leur donnent droit à un crédit de 4 unités par niveau réussi en 5e secondaire.

Invitée à juger la maîtrise des élèves tant du point de vue de la théorie que de la pratique, Lorraine Prieur, juge et directrice de l'école préparatoire de musique de l'UQAM, a écouté attentivement leur prestation. Mélissandre Berrouard, Amy Audit, Jérémy Moisan-Godbout et Élizabeth Cloutier, du niveau préparatoire 1, Élyse Brochu-Lessard, de préparatoire II, Anthonin Boulet, élémentaire 1 et Raphaël Ashby, élémentaire II ont réussi chacun à son niveau. Les commentaires livrés par Mme Prieur vont les aider à franchir les nouvelles étapes qui les attendent.

« Jouer du piano, c'est apprendre beaucoup sur sa personnalité; c'est aussi se créer un ami pour la vie », déclare-t-elle, emballée comme aux premiers jours par sa passion. Mme Prieur était accompagnée pour l'occasion par Luc Saucier, chanteur et joueur de cornemuse.

À la suite d'une entente conclue entre le Conseil d'établissement de la Cité-école et M. Rivard, ce dernier a installé un piano à queue dans l'auditorium Serge Poirier auquel les pianistes de la région ont accès pour pratiquer le midi et en soirée.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Ai-je une vision juste?

Ai-je une vision juste?
Un premier mariage au Phoenix

Un premier mariage au Phoenix
NOS RECOMMANDATIONS
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion

Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion
Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose

Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire Par Vincent Lambert Lundi, 8 janvier 2018
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets Par William Lafleur Mercredi, 10 janvier 2018
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre Par Guillaume Rousseau Lundi, 8 janvier 2018
Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous