magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 27 mars 2013

Les hauts et les bas de l'entreprise du sciage



 Imprimer   Envoyer 

L'industrie du sciage à Weedon vit depuis quelques années des hauts et des bas qui influencent la gestion d'une municipalité et les budgets de nombreuses familles. Malgré cet état de fait, Jean-Claude Dumas, maire de la municipalité, reste optimiste. Pro-Bois André Rousseau poursuit ses activités et la scierie Blanchette et Blanchette baissera l'interrupteur pour alimenter en courant électrique l'outillage. En contrepartie, Bois Bélanger met fin à ses opérations après quelque 5 mois d'opération.

Malgré la faillite de Bois Leroux, l'an dernier, le maire de Weedon se réjouit du fait que la manufacture a été achetée avant d'être démantelée. Michel Bélanger, directeur de l'usine Bois Bélanger, en a relancé le fonctionnement pendant près de 5 mois, rappelle M. Dumas. Au fil du temps, la direction de l'entreprise a rapidement réalisé que, n'étant pas spécialisée dans le sciage, mais plutôt dans le courtage, elle pouvait difficilement générer des profits. Confiant, il annonçait que deux acheteurs sérieux ont démontré de l'intérêt pour reprendre les équipements et la remettre en fonction. Le contexte économique s'y prête bien malgré une lente reprise dans la construction.

« La situation n'est pas aussi tragique que lorsque la scierie de St-Gérard a fermé ses portes et que Bois Leroux a fait faillite », concède M. Dumas. « La scierie Blanchette et Blanchette relance ses opérations cette semaine ou la semaine prochaine ». Ce faisant, elle crée une vingtaine d'emplois directs et plusieurs autres indirects comme ceux des travailleurs forestiers et des transporteurs de bois . Poursuivant, il constate que Pro-Bois André Rousseau continue à remplir les commandes qu'il a en sous-traitance.

Pour sa part, le député du NPD, Jean Rousseau, déplore la fermeture de Bois Bélanger qui occasionne la mise à pied d'une quinzaine de travailleurs. Critiquant le fait que « le gouvernement (fédéral) abandonne les régions du Québec à leur sort », il admet qu'il « avait bon espoir que la relance orchestrée par Bois Bélanger, qui avait repris les actifs de Bois Leroux, allait finalement sauver cette entreprise ». Le député se dit prêt à appuyer « quiconque souhaiterait reprendre les activités de Bois Bélanger ».

Au moment d'aller à l'impression, aucun des directeurs d'entreprise n'avait répondu à nos demandes d'entrevue.


Club de Golf de Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L'usine Kruger se renouvelle

L'usine Kruger se renouvelle
Chaleur accablante: Magog fait des visites à domicile

Chaleur accablante: Magog fait des visites à domicile
NOS RECOMMANDATIONS
Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron

Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron
Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays

Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Transmettre le bonheur une chanson à la fois Par Vincent Lambert Vendredi, 20 juillet 2018
Transmettre le bonheur une chanson à la fois
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
La belle histoire de Travis Cormier Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 juillet 2018
La belle histoire de Travis Cormier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous