magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 27 mars 2013

Une réussite pour le CSEP et les participants



 Imprimer   Envoyer 

Comment bien consommer? Que faire pour utiliser adéquatement le crédit? Peut-on éviter les pièges des fraudeurs? Pourquoi un budget? Tels sont les grands chapitres d'un cours qu'offre le Centre de services éducatifs populaires du Haut-Saint-François.

À la suite de l'acceptation d'un projet portant sur la gestion des finances personnelles, Vanessa Cournoyer-Cyr a conçu et rédigé 6 ateliers pour le Centre de services éducatifs populaires du Haut-Saint-François (CSEP). Une quinzaine d'adultes ont participé avec intérêt la formation. Les commentaires positifs qu'ils ont émis en témoignaient.

Les thèmes abordés décrivent la façon de bien consommer, d'utiliser adéquatement le crédit selon les diverses formes sous lesquelles il peut se présenter. Par la suite, le sujet de l'endettement permet de découvrir les signes qui démontrent qu'il est trop élevé et offre des moyens pour le contrer.

Ces trois ateliers ont en commun le fait de dépenser nos revenus ou du crédit pour se procurer des biens comme la nourriture, le vêtement, le loisir, etc. Les trois suivants portent sur les façons de monter son propre budget et pourquoi le faire. L'autre insiste sur la reconnaissance des méthodes frauduleuses employées pour nous extorquer de l'argent. Enfin, le dernier traite de l'économie en général et l'importance de s'en préoccuper. La leçon démontre clairement qu'il existe un lien direct entre ce qui se passe dans le monde et la gestion du nôtre. « On part de la microéconomie pour aller vers la macroéconomie », rappelle-t-elle.

« Avant de débuter, explique Mme Cournoyer-Cyr, je craignais que les participants soient quelque peu réticents à discuter de sujets délicats comme l'endettement et le budget ». C'est avec plaisir qu'elle les a vus parler ouvertement de leur condition et lui poser des questions sur les ressources disponibles pour leur venir en aide.

Selon elle, le succès de ces ateliers porte sur le fait de ne pas les culpabiliser. « Puisque les sujets abordés étaient parfois sensibles, je tenais à rappeler aux participants qu'ils ne sont pas seuls à vivre des situations d'endettement ou à être victime de fraude. Je mettais l'accent sur les solutions et l'importance des connaissances acquises pour éviter de tomber dans le piège de l'endettement ou de la fraude à nouveau ».

Le projet ne s'arrête pas là. Sous peu, Vanessa va finaliser la rédaction du cahier des ateliers et le guide détaillé. Divers organismes manifestent de l'intérêt pour ce dernier. Robert Cyr, président du CSEP, parle de définir des partenariats pour diffuser le contenu à plus grande échelle. Pour sa part, Édith Cournoyer, directrice adjointe et enseignante, se sert de données pour les intégrer dans des notions à l'intérieur de ses cours en alphabétisation.

Les personnes qui ont reçu la formation ne tarissent pas d'éloges. Pour Isabelle, la partie consommation l'a particulièrement intéressée. Elle veut profiter des rabais et des spéciaux déposés dans le Publi-sac. Elle a même parlé de fréquenter un site Internet sur lequel on trouve de nombreux bons de réduction. Denise, pour sa part, reconnaît qu'elle n'a jamais fait de budget, par contre, elle vérifie tous les achats enregistrés sur sa carte de crédit. Elle souligne que l'utilisation d'une marge de crédit est moins onéreuse que l'autre. Chrystèle a eu peur de s'être fait frauder dans un cas de vente à paliers multiples. Aujourd'hui, à la lumière des informations qu'elle a retenues, elle va être plus prudente.

À l'unanimité, les participants ont aimé l'enseignement qu'ils ont jugé tangible grâce aux vidéos et aux exemples employés. Entre autres, celui préparé par la Canadian Securities Administrators et les Autorités canadiennes en valeurs mobilières a frappé les auditeurs. En visitant le site bluehedgestfaux.ca, on peut voir plusieurs tactiques utilisées pour tromper les investisseurs peu avertis.


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Statut : déconnecté

Statut : déconnecté
Coupable d’avoir laissé son chien à la chaleur, dans son véhicule

Coupable d’avoir laissé son chien à la chaleur, dans son véhicule
NOS RECOMMANDATIONS
Le décompte est lancé pour la Fête du lac

Le décompte est lancé pour la Fête du lac
Un premier Sephora à Sherbrooke dans quelques jours

Un premier Sephora à Sherbrooke dans quelques jours
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

APCHQ Estrie
Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Rues restreintes pour la Fête du lac Par Cynthia Dubé Jeudi, 12 juillet 2018
Rues restreintes pour la Fête du lac
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées Par Cynthia Dubé Mardi, 17 juillet 2018
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées
Le décompte est lancé pour la Fête du lac Par Vincent Lambert Mardi, 17 juillet 2018
Le décompte est lancé pour la Fête du lac
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous