magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 27 février 2013

Un abattoir de proximité à Weedon



 Imprimer   Envoyer 

Carl Desmarais, de Weedon, n'a pas froid aux yeux! C'est le moins qu'on puisse dire de ce jeune boucher qui, ayant pris la relève de son père, offre un service polyvalent d'abattage de diverses espèces animales et de leur transformation en produits finis. Membre de l'Association pour la conservation des petits abattoirs, il possède un permis d'abattoir transitoire émis par le MAPAQ.

Sage, il a eu recours aux compétences des gens du Centre local de développement (CLD) pour définir un plan d'affaires avec la collaboration de Simon Bhérer, conseiller en gestion d'entreprises, et Pierre-Marc Choinière, analyste financier.
Ce faisant, le jeune homme a pu procéder à l'acquisition de la boucherie, que finance en partie son père, et se lancer dans le travail en toute confiance. Il a même prévu quelques améliorations.

M. Choinière expliquait que le CLD avait consenti un prêt sans intérêts dans le cadre du programme FLI-Relève. Carl a profité d'autres avantages telle la subvention des jeunes entrepreneurs qui offre un montant équivalent à 10 % de la valeur du projet, sans dépasser 5 000 $. Par le biais du Centre local d'emploi, il a aussi eu droit à un programme de Soutien au travailleur autonome (STA) d'une durée de 40 semaines. MM. Desmarais père et fils ont été accompagnés et bien chapeautés dans la transaction par leur conseiller juridique et leur comptable, ce qui leur a permis de faire une transition dans les règles de l'art.

Pour sa part, M. Bhérer a encadré M. Desmarais dans la rédaction du plan d'affaire ce qui l'a aidé dans l'obtention de la subvention jeune entrepreneur. Grâce à la subvention Jeune Entrepreneur, M. Desmarais a pu financer une partie du rachat de l'entreprise et aussi à participer au programme de l'École Internationale des jeunes entrepreneurs au Maghreb qui est chapeauté par le professeur Gilles Saint-Pierre de l'Université de Sherbrooke. Le programme est une formation en entrepreneuriat qui est offert dans un pays du Maghreb et pour l'édition 2012, la formation a eu lieu à Sousse en Tunisie. Durant la formation, les participants ont dû préparer et présenter un projet d'affaire à un jury. L'équipe de M. Desmarais a présenté un projet de revalorisation de matières résiduelles. Grâce à leur projet, ils ont terminé en première position de tous les projets présentés durant cette formation. Un des membres du jury semblait avoir un intérêt particulier pour le projet car Sousse est une région touristique et il y a beaucoup de déchets créé par l'activité touristique locale. S'arrêtant pour leur projet sur l'idée de revaloriser les matières résiduelles, les membres de son équipe et lui l'ont si bien travaillé, qu'ils ont terminé premiers. Et même, un membre du jury du pays souhaiterait l'appliquer sur place, puisque l'activité touristique y génère beaucoup de déchets.

À sa boucherie, Carl abat toutes sortes de bêtes, de la volaille au bœuf en passant par le porc et les animaux sauvages. Il peut les cueillir directement à la ferme ou l'éleveur peut lui amener le fruit de son élevage. Il sait répondre aux exigences de coupe des clients tant pour la congélation que le méchoui, produire de la charcuterie, fumer le jambon à la façon traditionnelle.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens

Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
NOS RECOMMANDATIONS
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science

Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science
Est-ce un problème que je peux changer ?

Est-ce un problème que je peux changer ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets Par William Lafleur Mercredi, 10 janvier 2018
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous