La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 16 janvier 2013

Hausse moyenne du fardeau fiscal à Cookshire-Eaton de 2,35 %



 Imprimer   Envoyer 

Même si le taux de la taxe foncière demeure stable pour une troisième année consécutive à 0,8550 du 100 $ d'évaluation, les contribuables de Cookshire-Eaton subiront un alourdissement de leur fardeau fiscal en moyenne de 2,35 % pour l'année 2013. Cette hausse inclut la majoration de la taxe d'agglomération et le coût des différents services.

Voilà ce qui ressort des prévisions budgétaires présentées lors d'une assemblée spéciale tenue le 17 décembre dernier et à laquelle assistaient deux personnes incluant le journaliste du journal régional Le Haut-Saint-François. L'exercice financier prévu pour la nouvelle année s'inscrit à la hausse avec un bond de quelque 477 813 $ passant de 6 761 315 $ à 7 239 128 $. De cette majoration, plus de 180 000 $ sont prévus en immobilisation, 90 000 $ à la sécurité publique, 120 000 $ au transport routier et les frais administratifs. Une somme de 30 000 $ est également prévue en cette année d'élection municipale. Mentionnons que le montant associé au secteur immobilisations est évidemment conditionnel au fait que les subventions anticipées soient au rendez-vous. Sur la liste, figure entre autres des trottoirs au coût de 30 000 $ et le projet de piste multifonctionnelle avec 75 000 $.

Services
Au niveau des services, le coût pour l'aqueduc s'inscrit à la hausse de 20 $ passant à 240 $, l'égout de 5 $ pour atteindre 160 $, les fosses septiques de 3 $ s'élevant à 60 $ et la collecte collective une majoration de 5 $ pour atteindre le montant de 43 $. Bonne nouvelle, le coût relié à la cueillette des déchets diminue de 14 $ passant de 148 $ à 134 $. Pour une résidence évaluée à 120 000 $ dans le secteur de Cookshire, il en coûtera 44 $ de plus pour l'année 2013.

Agglomération
C'est au niveau du budget de l'agglomération qu'on note une hausse substantielle passant de 777 858 $ à 910 232 $. Selon les élus, cette augmentation est attribuable notamment à un déficit anticipé de l'ordre de 40 000 $. Cela serait directement lié aux frais associés à la négociation de la nouvelle convention collective comprenant également frais d'avocats et ajustements de salaires, avantages sociaux en rétroaction au 1er janvier. À cela s'ajoute les ajustements salariaux et bénéfices marginaux, l'achat d'un camion pompe citerne au coût de 177 700 $ pour remplacer un camion-citerne n'étant plus conforme et les réparations majeures à la caserne de Johnville. La quote-part de la municipalité de Cookshire-Eaton passe de 638 069 $ à 740 139 $. Pour Newport, la quote-part grimpe de 139 789 $ à 170 093 $. Lors de l'assemblée spéciale pour l'approbation des prévisions budgétaires du conseil d'agglomération, tous les élus de Cookshire-Eaton ont voté en faveur alors que la mairesse de Newport, Thérèse Ménard-Théroux, seule représentante de ce secteur, a voté contre.

Maire
Le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry, mentionne qu'il s'agit d'un budget «rationnel qui n'est pas extravagant et qui tient compte de la situation économique actuelle». Ce dernier estime que la municipalité a réussi à contrôler ses dépenses. Quant au développement, il y a des projets sur la table. M. Landry parle entre autres de la piste multifonctionnelle et de la station d'épuration du secteur Johnville pouvant desservir une centaine de résidences. Au niveau du développement domiciliaire, le maire mentionne la construction d'une quinzaine de maisons résidentielles sans compter la résidence pour personnes retraitées, ce qui a permis à la municipalité d'établir un record d'émission de permis de construction pour un montant de 15 millions $.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Fumer du cannabis dans les lieux publics?

Fumer du cannabis dans les lieux publics?
NOS RECOMMANDATIONS
Toyota Rav4 2019

Toyota Rav4 2019
Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH

Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Toyota Rav4 2019 Mardi, 11 décembre 2018
Toyota Rav4 2019
Le charme parisien Par Alexis Jacques Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous