magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 19 décembre 2012

Fardeau fiscal à East Angus, la majorité s'en tire à bon compte



 Imprimer   Envoyer 

Le budget pour l'année 2013 de la municipalité de East Angus s'inscrit à la hausse de 4,85 % passant de 6 178 950 $ à 6 478 888 $. Afin de boucler l'exercice, les élus ont adopté une hausse du compte de taxe de 1,41 %. En raison du nouveau rôle d'évaluation triennal, la facture se répartira de telle sorte que 65 % des contribuables verront leur compte de taxes diminuer ou demeurer stable. Par contre, 35 % des payeurs mettront la main dans leur poche. La note pourrait être salée pour certains allant même jusqu'à doubler comme dans le cas du maire, Robert Roy. Voilà ce qui se dégage de la présentation des prévisions budgétaires pour l'année 2013, à laquelle assistaient une quinzaine de contribuables.
Pour le propriétaire d'une résidence unifamiliale moyenne évaluée à 143 663 $, il verra son compte de taxes grimper de

1 719,85 $ en 2012 à 1 744,05 $ pour la prochaine année. Conscient que certains contribuables verront leur facture grimper en raison du nouveau rôle d'évaluation, le maire Roy invite les gens à vérifier et de contester si cela leur apparaît incorrect. «Je crois que la dernière fois sur 20 contestations, 18 ont gagné. Vous avez jusqu'au 30 avril pour contester», de lancer le maire. Mentionnons que le rôle d'évaluation pour le secteur résidentiel a grimpé en moyenne de 15 %.

D'autre part, si les dépenses de la municipalité grimpent de quelque 450 000 $ comparativement au dernier exercice, cela serait attribuable, selon le maire Roy, à la demande du ministère de l'Environnement de réduire de façon significative les boues de l'usine de traitement des eaux usées. Cela nécessitera approximativement un investissement de quelque 300 000 $. Quant au reste des prévisions budgétaires, le premier magistrat mentionne qu'elles ont été préparées en conservant la même approche que l'année 2012 soit de maintenir la qualité des services au meilleur coût possible, d'assurer l'entretien et la mise à niveau des infrastructures municipales afin qu'elles continuent à appuyer le développement économique et urbain, poursuivre les efforts de développement durable, être actif au niveau de la prospection industrielle et commerciale, faire de la municipalité un milieu de vie agréable et propice pour le développement. À ce sujet, la municipalité de East Angus occupera un kiosque au prochain Salon de l'habitation à Sherbrooke pour mousser la ville et attirer de nouveaux résidants. Il s'agit d'une première d'exprimer le maire. Parmi ces orientations, la corporation municipale a l'intention de publiciser davantage ses bons coups, soutenir les promoteurs par des campagnes ciblées et de suivre de près le développement de l'Aéroport de Sherbrooke.

Dette
L'épineuse question de la dette «chicotait » quelques contribuables présents. Elle sera de l'ordre de 6 524 027 $ au 31 décembre prochain. «Cette année, on a liquidé quatre dettes et on prévoit en éliminer quatre autres en 2013 pour la ramener à 6 000 000 $». Le maire s'est dit très confortable avec la dette. «On est conscient qu'on a une dette, mais elle n'est pas un frein à l'avancement de la municipalité. On prend nos responsabilités pour préparer le futur».

Le maire, qui a présenté en détail les prévisions budgétaires, a effectué un retour sur les réalisations effectuées a cours de la dernière année tout en rappelant que la municipalité poursuivra la même approche. Conscient que 2013 sera une année d'élection, le maire avoue que les élus auraient pu être tentés de préparer un budget en conséquence, mais que ce n'était pas la façon de faire du conseil. «On a essayé de faire attention à la population en regardant vers l'avenir». Le maire Roy a surpris quelques citoyens dans la salle en mentionnant que les élus allaient entamer une réflexion au cours des prochains mois pour revoir la rémunération des membres du conseil municipal en relation avec les présences.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Top 5 de la « Body positivity »

Top 5 de la « Body positivity »
Six fermes de l’Estrie ouvrent leurs portes au public

Six fermes de l’Estrie ouvrent leurs portes au public
NOS RECOMMANDATIONS
Ils volent et prennent la fuite

Ils volent et prennent la fuite
Citoyen de demain du Salésien

Citoyen de demain du Salésien
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
La communauté derrière Èva Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
La communauté derrière Èva
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 19 septembre 2018
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous