magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
14°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 5 décembre 2012

Autobus La Sapinière d'East Angus évite la grève



 Imprimer   Envoyer 

Le risque de grève chez les chauffeurs d'autobus desservant le circuit scolaire dans le Haut-Saint-François est définitivement écarté. Les membres du syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Sapinière affiliés à la CSN ont entériné dans une proportion de 83 %, l'entente de principe convenue entre les parties un peu moins de 48 heures avant l'assemblée générale annuelle, à laquelle participaient 31 des 38 membres.

Stephen Gauley, secrétaire général du syndicat, qualifie l'entente de satisfaisante pour les deux parties. «Ma priorité était de cesser que l'écart se creuse au niveau des salaires avec les chauffeurs de Sherbrooke», mentionne-t-il. Bien qu'il soit toujours présent (l'écart), les travailleurs ont obtenu un ajustement salarial qui fera grimper le taux horaire de 16,41 $ à 17,75 $ pour atteindre le cap du 18,30 $ au 1er juillet 2013. Outre cet aspect, les chauffeurs ont conservé le temps de dégivrage des autobus que l'employeur voulait abolir tout en obtenant du temps pour le plein d'essence des véhicules. Les travailleurs ont également obtenu une journée de congé mobile. À cela s'ajoute une clause concernant le mouvement de main-d'oeuvre, ce qui était inexistant dans l'ancienne convention collective.

Mentionnons que les chauffeurs étaient sans contrat de travail depuis le 1er juillet 2011. L'entente rétroactive à cette date se terminera le 31 décembre 2013. M. Gauley mentionne que les employés ont obtenu l'entière rétroactivité pour la période couvrant le renouvellement. Les parties auront eu besoin de 14 journées de négociations pour en arriver à une entente. La partie syndicale avait en poche un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève à être déclenchée au moment jugé opportun.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés

Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés
Un premier baptême pour Fred Fortin

Un premier baptême pour Fred Fortin
NOS RECOMMANDATIONS
Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays

Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville

Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
3,7 M$ pour le Centre sportif de l’UdeS Par Vincent Lambert Vendredi, 20 juillet 2018
3,7 M$ pour le Centre sportif de l’UdeS
Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays Par Vincent Lambert Jeudi, 19 juillet 2018
Deux Expos joueront contre les meilleurs du pays
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous