magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 21 novembre 2012

La priorité absolue du CSSS du HSF



 Imprimer   Envoyer 

L'objectif est sans équivoque: «Préserver à tout prix les services à la clientèle». Telle est la réponse de Mario Morand, dg des deux CSSS du Haut-Saint-François et des Sources, et Alain Coulombe, président du C.A. du CSSS du Haut-Saint-François. Ces derniers réagissaient par voix de communiqué aux propos tenus par Nicole Robert, préfet de la MRC du HSF, publiés dans édition du 7 novembre dernier. MM. Morand et Coulombe tiennent à «clarifier les informations qui sont véhiculées dans le milieu sur le projet du CSSS».

À l'inquiétude formulée par la préfet que des sommes d'argent soient utilisées pour «payer les rénovations à apporter à l'hôpital d'Asbestos», le président rappelle «qu'il ne sera pas possible de transférer les budgets d'un territoire à l'autre et encore moins de s'en servir pour rénover des installations». Du même souffle, il confirme que les C.A. des deux CSSS ont «convenu du principe lié au maintien des services actuels selon les territoires et de la distribution des budgets de développement selon les clientèles cibles» de chacun des territoires.

En ce qui concerne l'affirmation de la préfet comme quoi seule l'option de la fusion est étudiée pour faire des économies, le président affirme qu'en plus de ce sujet, les conseils d'administration analysent «deux autres scénarios, soit le regroupement administratif et le retour au statu quo». Pour témoigner que l'étude porte sur les trois options, M. Morand ajoute que «lors de la tournée des communautés et des équipes d'employés, nous avons insisté sur cet aspect».

Autre avancée de Mme Robert touche au fait que des patients du HSF seraient «forcés de se présenter à l'hôpital d'Asbestos». Sur ce sujet, les dirigeants insistent pour dire qu'il n'en est rien. Depuis déjà un bon bout de temps, cette question a été réglée. L'Agence de santé et de services sociaux s'est commise sur le sujet dans une lettre du 16 octobre dernier stipulant que «vous pouvez compter sur l'Agence quant... au respect des corridors naturels de services pour vos populations». Repris à chaque soirée d'information que le CSSS du HSF donne, la notion de «corridor» se traduit par les trajets habituels que les gens empruntent pour fréquenter tels ou tels points de services ou tels hôpitaux pour se procurer les services adéquats.

En ce qui concerne la personne «qui, selon Mme Robert, pourrait être transférée contre son gré au Centre hospitalier d'Asbestos, par les ambulanciers qui en auraient reçu l'ordre», M. Morand parle de propos erronés. «Jamais un patient résidant dans le Haut-Saint-François ne sera dirigé par les ambulanciers vers Asbestos», affirme-t-il. Il ajoute que des protocoles très stricts encadrent leur travail.

En ce qui concerne les médecins, Mme Robert ne voulait pas qu'ils aient à sortir du territoire pour assurer des périodes de garde dans la MRC des Sources. En réponse, le dg explique que la pratique médicale est régie par des normes édictées tant au provincial qu'au régional. «Les médecins ayant moins de vingt ans de pratique [sont dirigés] vers des activités spécifiques en établissement et que c'est au médecin de choisir parmi ce qui lui est offert». Et complétant cette information, le dg ajoute qu'aucun médecin du HSF n'aura l'obligation «de couvrir l'urgence d'Asbestos».

Deux autres éléments méritent d'être rectifiés, mentionne M. Coulombe. Il informe la population que le CSSS des Sources «n'a pas donné un avis d'intention sur la fusion». Il s'agissait de réaffirmer les grands principes qui guident les membres des C.A. dans leur démarche de regroupement. Parmi eux, et qui est repris en premier lors des rencontres d'information, il y a celui d'une entente gagnante gagnante qui doit satisfaire les partis. «Il faut éviter de dénaturer les résolutions des conseils d'administration», ajoute-t-il.

Enfin, le président mentionne que la CRÉ (Conférence régionale des élus) n'a pas transmis d'avis sur le projet de regroupement des deux CSSS. Ce dernier organisme apparaissait dans la liste des opposants que citait Mme Robert.
Voilà l'essentiel des propos tenus dans un communiqué adressé au journal et signé par les dirigeants du CSSS du Haut-Saint-François.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose

Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose
NOS RECOMMANDATIONS
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ

La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets Par William Lafleur Mercredi, 10 janvier 2018
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous