magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
13°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 24 octobre 2012

Soirée de financement à la Ferme Aux Champêtreries



 Imprimer   Envoyer 

Invités à partager un repas fin et à apprécier trois merveilleux contes, quelque 25 convives se sont rassemblés pour une bonne cause, celle de recueillir des fonds pour réparer la toiture d'un des bâtiments de la Ferme Aux Champêtreries. Sous la présidence de Jacques Baillargeon, de l'Escalier, organisme qui chapeaute la Ferme, les agapes ont regroupé des édiles municipaux et des intervenants du milieu ainsi que quelques autres convaincus du bien-fondé de la cause.

Organisme sans but lucratif dont la vocation est l'intégration sociale de jeunes en difficulté, la Ferme fonctionne avec des budgets limités. Investir dans une telle dépense représente une ponction budgétaire que l'entreprise ne se permet pas.
Préparé par Sophie St-Hilaire, une des intervenantes auprès des jeunes, le repas fait en partie avec des denrées produites à la Ferme a su plaire. Les stagiaires qui participent au projet de réinsertion ont assuré le service avec brio.

Artiste invitée, Petronella Van Dijk, directrice artistique de la Maison des arts de la parole, anciennement Productions Littorale, a raconté une belle histoire d'un monarque qui vainc les obstacles semés sur sa route et qui, comme dans les meilleurs contes, se termine bellement. Serge Lapointe, intervenant social engagé à la Ferme, a brisé la glace avec son conte qui vantait les mérites de l'abnégation et du courage. Celui qui suit des cours dans ce domaine en était à sa première prestation publique, fort réussie au demeurant. Linda Thibault, directrice de la Ferme, a commis elle aussi un récit fantasmagorique expliquant pourquoi le monstre du lac Memphrémagog ne se manifeste plus.

Plusieurs des jeunes stagiaires ont porté l'oreille aux narrations. Rencontré avant le début de la soirée, l'un d'entre eux décrivait son cheminement. Grand voyageur, il veut, avant de reprendre la route, expérimenter deux avenues qui lui plairaient, la cuisine et l'horticulture. Pour y arriver, il s'est donné le défi d'être présent tous les jours aux formations.
Mme Thibault se réjouissait du succès de la rencontre et de la qualité du travail de ses protégés.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un premier mannequin du genre au monde

Un premier mannequin du genre au monde
Nouveau laboratoire pour conquérir l’espace

Nouveau laboratoire pour conquérir l’espace
NOS RECOMMANDATIONS
Human Interest et environnement

Human Interest et environnement
Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné

Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur ! Par Catherine Côté Mercredi, 12 septembre 2018
Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur !
(Mise à jour 16 h 10) Incendie rue des Roseraies Par Cynthia Dubé Lundi, 10 septembre 2018
(Mise à jour 16 h 10) Incendie rue des Roseraies
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous