Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 12 mai 2010

Myriam Sainson en remet à Scotstown


12 mai 2010

 Imprimer   Envoyer 

Lors de la soirée régulière du conseil de la ville de Scotstown, Myriam Sainson a formulé à l'encontre de la mairesse, Barbara Szots, une nouvelle série de doléances qui s'ajoutent aux autres publiées dans les opinions du lecteur, parues dans le Journal du Haut-Saint-François.

Cette fois-ci, elle mentionnait une intervention univoque pour remercier le directeur général de la municipalité récemment embauché, Edwin John Sullivan. Mme Sainson parlait d'ingérence dans le travail de la nouvelle directrice, Nicole Boudreau, allant même jusqu'à fustiger Mme Szots pour avoir utilisé l'ordinateur de cette dernière. Elle ajoutait une intervention directe dans l'organisation des prochaines élections municipales, et elle rendait compte d'une absence remarquée de la mairesse lors d'une rencontre à Scotstown où la députée France Bonsant s'était présentée. Et ainsi de suite. Ces actes, elle les avait d'abord énumérés au journaliste présent avant le début de la rencontre, en le prenant à part.
Lors de la première période de questions, alors qu'elle tentait de formuler quelques-uns de ses reproches envers Mme Szots, elle lança devant l'assemblée et le conseil: «Ce n'est pas la personne que je déteste, c'est la mairesse».
En réponse, Mme Szots a expliqué qu'en accord avec les conseillers, elle avait renoncé à M. Sullivan parce qu'il ne correspondait pas aux attentes du conseil. Les conseillers avaient alors convenu d'embaucher Mme Boudreau, qui était arrivée bonne deuxième lors de l'entrevue, sachant pertinemment qu'elle devrait participer à une formation intensive pour une mise à niveau des connaissances requises. Mme Szots soulignait qu'en cette période d'intenses bouleversements, et, tenant compte de l'article 52 des Cités et Villes, elle devait surveiller et contrôler ce qui se passait, c'était son rôle et son devoir.

Remise à l'ordre, Mme Sainson s'est tenue coite, jusqu'au point 9, «Loisirs et culture» où elle devait intervenir pour présenter le fruit de ses démarches dans le dossier «marché public». Dans le préambule de son rapport qu'elle a présenté à la mairesse et aux conseillers, Mme Sainson a énuméré la liste des fautes qu'aurait commises Mme Szots y ajoutant des abus de pouvoir et de l'obstruction pour organiser une rencontre qu'elle prévoyait tenir pour organiser la bonne marche du marché public.

Rencontrée après l'assemblée du conseil, Mme Szots a bien voulu répondre à nos questions. Se basant sur l'article 52 du code des Cités et Villes et sur le point 2.2.3, d'un document publié par la Fédération québécoise des municipalités au début de 2010, la mairesse répondait aux soupçons de malversation formulés par Mme Sainson. «Ce sont des attaques, mais je fonctionne avec la loi et je suis à l'aise. C'est dans ce cadre que je me permets d'agir. Il est nécessaire qu'un solide travail d'équipe soit instauré entre la directrice générale et la mairesse pour le bon fonctionnement de la municipalité». Elle reconnaissait que, nouvelle dans son rôle de premier magistrat, elle pouvait commettre des impairs, mais toujours elle se reposait sur la loi pour corriger le tir et assurer la bonne marche de la municipalité de Scotstown, travaillant de concert avec ses conseillers.

Malgré ces heurts, elle était satisfaite de la soirée. La population s'est exprimée clairement sur ses craintes face à un projet de traitement de l'eau potable. Ils ont été conviés à une rencontre fixée au 20 mai prochain lors de laquelle des experts viendront renseigner les citoyens sur ce projet. En même temps, elle a convenu, avec l'aval des membres de son conseil, d'expliquer de long en large l'utilisation des taxes, sujet toujours chaud au sein de la population.

D'autres éléments ont été traités que les quelque 40 personnes présentes voulaient voir solutionnés, entre autres, la pollution visuelle que la population prend très au sérieux. Le regroupement de Lingwick, Scotstown, Hampden, Chartierville et La Patrie pour signer une entente commune pour la collecte des matières résiduelles et recyclables a été bien apprécié.

Photo :
La mairesse de Scotstown, Barbara Szots.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les nouvelles rondes de René

Les nouvelles rondes de René
L’élite du canoë-kayak de vitesse débarquera à Sherbrooke

L’élite du canoë-kayak de vitesse débarquera à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Quelques idées de sorties!

Quelques idées de sorties!
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Juvénal contre César… ou google-moi la vie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie
 
Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Bedon & bout'chou
Percée majeure contre le cancer de la prostate Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Percée majeure contre le cancer de la prostate
Leurre informatique: jeune homme de 17 ans arrêté Par Vincent Lambert Mercredi, 15 novembre 2017
Leurre informatique: jeune homme de 17 ans arrêté
Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous