magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
13°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 28 avril 2010

Cookshire-Eaton, Noël Landry sollicite un mandat à la mairie


28 avril 2010

 Imprimer   Envoyer 

Noël Landry, ex-président de l'UPA Estrie, briguera les suffrages à la mairie de Cookshire-Eaton. Celui qui a complété sa réflexion dit avoir été sollicité par plusieurs conseillers et citoyens à faire le saut. Se refusant à prendre des engagements formels, le candidat mentionne néanmoins que l'évaluation foncière et l'état des chemins sont des aspects qui le préoccupent.

De passage au journal, le principal intéressé a soutenu qu'il allait déposer son bulletin de mise en candidature au cours des prochains jours, si ce n'est déjà fait. M. Landry mentionne que le niveau fiscal, particulièrement le mode d'évaluation foncière, est un aspect qui mérite réflexion. «Est-ce qu'on peut changer la façon de faire? C'est basé sur les ventes du milieu et ce n'est pas réaliste pour celui qui ne veut pas vendre». Celui qui a acheté la maison, d'expliquer M. Landry, l'a fait en situation de surenchère. «Ce n'est pas équitable pour l'autre qui n'a pas l'intention de vendre». Du même souffle, le candidat ajoute «on a beau avoir de beaux programmes pour attirer les gens, mais si on est les plus taxés, on attirera pas grand monde. Nous sommes la banlieue de Sherbrooke du côté est», précise-t-il.

M. Landry laisse entendre que plusieurs chemins sont en piteux état. «Les chemins font durs en s.v.p.. Comment les améliorer? Le chemin Gamache, c'est le même qu'on avait il y a 50 ans». Mais avant d'aller plus loin, le principal intéressé mentionne qu'il «faut voir ce qu'il y a devant avant de faire des promesses».

Dans un autre ordre d'idée, le candidat prétend que la municipalité de Cookshire-Eaton est disparate et qu'il faut faire un joint. «Mon objectif avec les élus est de faire l'unité complète de la fusion. À part le service des incendies, on n'a pas grand-chose d'unifié. Il faut développer l'harmonisation de l'ensemble de la ville au niveau économique, social, du développement et autres». Pour y arriver, l'intervenant souhaite faire appel aux forces vives du milieu. «On a du potentiel humain qu'on ne connaît pas toujours. Il n'est pas sollicité et peut former un élément explosif du développement de la ville. Avec ces gens, on pourrait bâtir des choses qu'on n'a pas actuellement». M. Landry va plus loin et mentionne qu'il aimerait avoir un comité relève dans lequel on retrouverait des personnes de Sawyerville, Johnville et Cookshire.

Disponible
Le principal intéressé dit savoir dans quoi il s'embarque. «J'ai beaucoup de soirs et du temps disponibles et ça ne m'effraie pas; je suis capable de le donner. Mes dernières années m'ont permis de développer beaucoup de contacts. Je connais bien le ministre des Affaires municipales et Mme Monique Gagnon-Tremblay ainsi que Pierre Reid». M. Landry mentionne être au fait des dossiers régionaux pour avoir siégé, entre autres, pendant cinq ans au Conseil régional des élus de l'Estrie (CRÉE) notamment à titre de président de l'UPA Estrie au sein du collège économique en plus d'avoir siégé sur le comité de développement agroforestier. Comme président de l'UPA Estrie, le candidat dit avoir travaillé sur différents dossiers notamment auprès de la Commission du territoire agricole du Québec (CPTAQ) concernant l'autorisation de construire des résidences dans la zone agricole permanente (zone verte) à des endroits précis et sous certaines conditions, en vertu d'une démarche collective. Ce dernier a également participé au comité ACCORD chargé de voir ce qui se faisait en recherche générale et identifier les éléments manquants pour le mettre en action.

M. Landry mentionne que le rôle de maire en est un de leader et de rassembleur. «Lorsque j'étais président de l'UPA, on disait qu'on m'aimait parce que je prenais le temps d'écouter. J'aurai la même approche». Dans l'hypothèse où il devrait être élu, le candidat mentionne qu'il n'aura pas de parti pris et qu'il défendra «la position de la ville avec les gens autour et selon les besoins. Si tu es assez objectif pour occuper une chaise comme celle-là, tu dois respecter le siège dans lequel tu es assis», de compléter M. Landry. Mentionnons que la fin de la période de mise en candidature est ce vendredi 30 avril.

Photo :
Noël Landry croit disposer de suffisamment d'expérience pour occuper adéquatement le siège de maire.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Recherchés pour avoir agressé un homme

Recherchés pour avoir agressé un homme
Les policiers auront à l’œil les automobilistes

Les policiers auront à l’œil les automobilistes
NOS RECOMMANDATIONS
Le grand bazar électoral

Le grand bazar électoral
Apprendre à accepter la maladie mentale

Apprendre à accepter la maladie mentale
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne Par Cynthia Dubé Mardi, 18 septembre 2018
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne
Le grand bazar électoral Par Daniel Nadeau Mercredi, 12 septembre 2018
Le grand bazar électoral
RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs Par Vincent Lambert Mercredi, 12 septembre 2018
RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous