La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 7 avril 2010

Ouverture de 6 nouvelles cuisines collectives dans la MRC du Haut-Saint-François


7 avril 2010

 Imprimer   Envoyer 

Les Cuisines collectives de la MRC du Haut-Saint-François ont réalisé leur rêve: redonner un deuxième souffle à la cause en procédant à l'installation officielle de 6 nouvelles cuisines tout équipées.

Les municipalités de Weedon, Bury, Scotstown, La Patrie, Sawyerville et Johnville ont officiellement ouvert leur porte à cet organisme. «Ce dernier a pour vocation de venir en aide à la famille désireuse d'améliorer son quotidien culinaire, le tout sans discrimination», nous confie Céline Daunais Kenyon, responsable de l'organisme. Elle se réjouit du fait que de plus en plus de personnes âgées en profitent pour briser l'isolement et varier leur repas.

Jean-Yves Pilote, président des Cuisines de la MRC du Haut-Saint-François, insiste sur la notion de la non-discrimination. «Cuisiner en groupe permet de briser l'isolement, d'économiser, de cuisiner pour ses besoins individuels ou familiaux et de varier ses repas, tout en apprenant à coopérer avec les autres», explique-t-il.

M. Pilote résume l'aspect organisationnel des cuisines. Un groupe d'intérêt se forme. Trois ou quatre familles (ce peut être des individus jeunes et vieux aussi) planifient à la maison, la liste des repas à congeler en prévision des soupers de la semaine et des lunchs du midi. Ensuite, elles délégueront chacune leur marmiton. Ceux-ci lors d'une première rencontre s'entendront sur le choix définitif des plats à préparer. Ils établiront la liste des aliments à acheter, sauf en ce qui concerne les aliments de base fournis par Service Canada.

Ils définiront un temps pour cuisiner ensemble en fonction de la disponibilité des locaux. Enfin, selon une formule toute simple, ils se partageront le coût des denrées achetées et paieront leur part en fonction du nombre de repas qu'ils ramèneront chez eux. Service Canada subventionne le fond de base constitué de denrées non périssables et il fournit les électroménagers et les accessoires essentiels pour bien fonctionner à la cuisine collective de la municipalité.

Yvonne Langlois, de La Patrie, se décrit comme «une graine de présidente». Elle a accepté l'invitation de France Lebrun du Centre d'Action bénévole (CAB) parce qu'elle en voyait la nécessité. «Ça va donner la chance à plusieurs de nos aînés de se rencontrer occasionnellement et de se préparer de meilleurs repas», affirme-t-elle. Mais elle ne se fait pas d'illusion. «Ça va bien fonctionner si le monde s'implique. Seule, je ne pourrai rien», qu'elle a ajouté. Elle souligne un autre avantage, accessoire celui-là, d'avoir dans la salle municipale ces équipements. «Ils seront fort utiles pour l'organisation de soupers paroissiaux par exemple».

Quelqu'un faisait remarquer qu'avec de tels équipements, on pourrait profiter de la fin des saisons du jardinage pour acheter de grandes quantités de fruits ou de légumes pour faire de la mise en conserve. Et en même temps, transmettre des connaissances et des recettes ancestrales aux plus jeunes...

Photo :

À l'avant-scène, Yvonne Langlois, présidente de la Cuisine collective de La Patrie et Jean-Yves Pilote, président des Cuisines collectives de la MRC du Haut-Saint-François, accompagnés de bénévoles.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le charme parisien

Le charme parisien
Augmentation prononcée du tourisme en Estrie

Augmentation prononcée du tourisme en Estrie
NOS RECOMMANDATIONS
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel

Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $ Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
Mort suspecte d'une femme à Brompton Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Mort suspecte d'une femme à Brompton
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous